Agritrop
Home

Interbreeding in Helicoverpa armigera populations from different host plants estimated by resistance status and microsatellite markers

Achaleke Joseph, Brévault Thierry, Blondin Laurence, Vassal Jean-Michel. 2005. Interbreeding in Helicoverpa armigera populations from different host plants estimated by resistance status and microsatellite markers. In : Deuxième Colloque sur les acariens des cultures (Montpellier, 24-25 octobre 2005) et Septième Conférence Internationale sur les ravageurs en agriculture (Montpellier, 26-27 octobre 2005). AFPP. Paris : AFPP, 5 p. ISBN 2-905550-02-3 Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. 7, Montpellier, France, 26 October 2005/27 October 2005.

Paper with proceedings
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_532215.pdf

Télécharger (73kB)

Titre français : Brassage génétique des populations d'helicoverpa armigera de différentes plante hôtes estimé par le statut de la résistance et les marqueurs microsatellites

Abstract : Brassage génétique des populations d'Helicoverpa armigera de différentes plantes hôtes estimé par le statut de la résistance et les marqueurs microsatellites. Durant la campagne 2003/04, des chenilles d'H. armigera ont été collectées dans 2 localités, Pitoa et Dakar (Cameroun), sur différentes plantes hôtes. Des enquêtes de sensibilité à la cyperméthrine ont été réalisées à Pitoa, à l'aide de la méthode des flacons imprégnés, tandis que des analyses génétiques à 6 marqueurs microsatellites ont été effectuées sur les souches de Dakar. Au cours de la campagne, des niveaux de résistance similaires sont observés au même moment dans les populations de chenilles provenant de différents couples de plantes hôtes, traitées ou non traitées. De même, l'analyse du polymorphisme génétique à 6 microsatellites n'a révélé aucune différence entre les populations prélevées simultanément sur 3 plantes hôtes à Dakar. Les hauts niveaux de résistance enregistrés chez des populations de différentes plantes hôtes traitées et non traitées ainsi que l'absence de différenciation génétique témoignent d'un flux de gènes important entre les populations de ces plantes hôtes. Ces résultats apportent des éléments sur l'importance des plantes hôtes alternatives dans l'épidémiologie de la résistance aux pyréthrinoîdes chez H. armigera, et leur rôle de refuges potentiels dans un programme de gestion de la résistance en culture cotonnière. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Gossypium, Helicoverpa armigera, Résistance aux organismes nuisibles, Résistance génétique, Microsatellite, Marqueur génétique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Achaleke Joseph, IRAD (CMR)
  • Brévault Thierry, CIRAD-CA-UPR Systèmes cotonniers (CMR) ORCID: 0000-0003-0159-3509
  • Blondin Laurence, CIRAD-AMIS-UMR CBGP (FRA)
  • Vassal Jean-Michel, CIRAD-AMIS-UMR CBGP (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/532215/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]