Agritrop
Home

Etude cellulaire et moléculaire du développement racinaire chez le riz (Oryza sativa L. cv nipponbare) : criblage et caractérisation d'une collection de lignées d'insertion enhancer trap GAL4-UAS-GFP

Rebouillat Julia. 2006. Etude cellulaire et moléculaire du développement racinaire chez le riz (Oryza sativa L. cv nipponbare) : criblage et caractérisation d'une collection de lignées d'insertion enhancer trap GAL4-UAS-GFP. Montpellier : UM2, 105 p. Thèse de doctorat : Biologie cellulaire : Université Montpellier 2

Thesis
Full text not available from this repository.

Titre anglais : A cellular and molecular study or root development in rice (Oryza sativa L. cv nipponbare): Screening and characterisation of a library of GAL4-UAS-GFP enhancer trap lines

Encadrement : Glaszmann, Jean-Christophe

Abstract : Le riz est une des principales cultures vivrières mondiales. L'accroissement de la production de riz est indispensable pour assurer la sécurité alimentaire et la stabilité économique de nombreux pays. C'est pourquoi l'amélioration variétale est essentielle A. l'accroissement de la production de riz. Le système racinaire est la structure de la plante donnant accès aux ressources hydrominérales, aussi, une connaissance fine de son développement est indispensable. Dans cette thèse, nous nous sommes intéressés aux niveaux cellulaire et moléculaire du développement racinaire. Nous avons tout d'abord revisité les étapes de la mise en place du système racinaire, en nous focalisant sur le fonctionnement cellulaire du méristème apical racinaire chez le riz, et en le comparant a celui bien décrit d'Arabidopsis thaliana, plante modèle des dicotylédones. Ce référentiel met évidence des différences de structures et de fonctionnement importantes entre les plantes modèles des monocotylédones et des dicotylédones, soulignant ainsi l'intérêt d'étudier plus finement les mécanismes de mise en place des structures souterraines chez le riz. Nous avons ensuite établi une collection de lignées enhancer trap Cra14-UAS-GFP exprimant la GFP de manière spécifique, dans des cellules, tissus ou organes racinaires particuliers. Ces lignées aux divers marqueurs cellulaires pourront être utilisés pour des études développementales et physiologiques. Par ailleurs, nous avons affiné la méthode de criblage de ces lignées. L'observation in vivo de racine, via un microscope biphotonique, permet la visualisation au niveau cellulaire de sa structure interne, jusqu'à 2001pm, et facilite la localisation précise du marqueur cellulaire. Enfin, nous avons initié l'étude d'un mutant qui i) exprime la GFP dans les zones méristématiques, et ii) possède un phénotype racinaire et aérien suggérant une anomalie dans le fonctionnement des méristèmes. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Oryza sativa, Système racinaire, Développement biologique, Méristème apical, Biologie moléculaire, Cellule, Arabidopsis thaliana, Descendance, Testage, Monocotylédone, Dicotylédone, Expression des gènes, Mutant, Collection de matériel génétique, Marqueur génétique, Génie génétique, Lignée

Mots-clés complémentaires : Biologie cellulaire

Classification Agris : F62 - Plant physiology - Growth and development
F30 - Plant genetics and breeding

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Rebouillat Julia, UM2 (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/533120/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]