Agritrop
Home

Troisième cas : valorisation de la diversité génétique des sorghos en zone cotonnière du Mali grâce à la sélection décentralisée et participative

Vaksmann Michel, Kouressy Mamoutou, Touré Aboubacar, Coulibaly Mamadou. 2006. Troisième cas : valorisation de la diversité génétique des sorghos en zone cotonnière du Mali grâce à la sélection décentralisée et participative. In : Partenaires pour construire des projets de sélection participative : Actes de l'atelier-recherche, 14-18 mars 2005, Cotonou, Bénin. Lançon Jacques (ed.), Floquet Anne (ed.), Weltzien Eva (ed.). CIRAD, INRAB. Montpellier : CIRAD, pp. 39-47. Atelier - Recherche sur la Gestion du Partenariat dans les Projets de Sélection Participative, Cotonou, Bénin, 14 March 2005/18 March 2005.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID533350.pdf

Télécharger (238kB) | Preview

Titre anglais : Effective use of the genetic diversity of sorghum in cotton zone of Mali

Abstract : En zone sud du Mali, l'augmentation de la fertilité des sols, conséquence de la fertilisation apportée sur le cotonnier, entraîne une demande importante pour l'intensification des cultures céréalières. Comme les performances des céréales locales sont faibles, les agriculteurs se tournent vers le maïs qui valorise mieux les intrants. Les céréales traditionnelles sont en voie de marginalisation sur les sols les plus pauvres. Pour enrayer l'érosion génétique des céréales locales, le défi à relever consiste donc à remonter leur productivité pour en faire une alternative plausible dans un système de culture intensifié. De nouveaux critères de sélection ont été définis alliant la qualité et la rusticité des variétés locales (photopériodisme, tallage, vitrosité du grain) avec la productivité du matériel moderne (réduction de taille des tiges, poids des grains). La méthodologie proposée combine des méthodes de sélection récurrente et de sélection participative directement dans le milieu cible. Le processus de sélection participative est abordé à travers les phases de diagnostic, brassage génétique, création participative et sélection participative. Notre définition de l'approche participative intègre à égalité, les avis des paysans, l'analyse de leurs pratiques et savoirs traditionnels et les contraintes environnementales propres à la zone. Nous montrons la part croissante du rôle du paysan au cours de ce processus. L'environnement et les pratiques traditionnelles jouent un rôle déterminant dans la phase de création variétale et de travail sur des populations recombinantes. Le rôle des paysans est accru lors de la phase de sélection participative quand les descendances sont suffisamment homogènes pour être traitées comme des variétés. II est risqué de rechercher à améliorer la précocité d'une culture en modifiant une seule composante de l'itinéraire technique. Donner une priorité exclusive aux affirmations des paysans amène à produire un matériel correspondant à leurs paradigmes ou à ceux des chercheurs mais pas nécessairement à leurs besoins. La sélection participative est un outil important pour l'amélioration du sorgho au Mali. Toutefois, cette démarche demande une approche pluridisciplinaire qui ne peut se contenter de la juxtaposition des domaines scientifiques (génétique, agronomie, sociologie etc.). (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Sorghum, Sélection, Agriculteur, Participation, Semence, Variété, Évaluation, Association d'agriculteurs

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Classification Agris : E50 - Rural sociology
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Vaksmann Michel, CIRAD-CA-UPR Agrobiodiversité en savane (MLI) ORCID: 0000-0002-5258-1279
  • Kouressy Mamoutou, IER (MLI)
  • Touré Aboubacar, IER (MLI)
  • Coulibaly Mamadou, IER (MLI)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/533350/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-07 ]