Agritrop
Home

Germplasm enhancement for resistance to black pod disease : strategy and prospects

Iwaro A.D., Bharath Sarah, Bekele Frances L., Butler David R., Eskes Albertus. 2005. Germplasm enhancement for resistance to black pod disease : strategy and prospects. In : 14th International Cocoa Research Conference. Proceedings : rumo a uma economia sustentavel do cacau - quais as estrategias para este fim ? = 14th International Cocoa Research Conference. Proccedings ; 14e Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. Actes ; 14 Conferencia Internacional de Pesquisas em Cacau. Atas ; 14 Conferencia Internacional de Investigacion en Cacao. Actas : towards a sustainable cocoa economy - what strategies to this end ? ; vers une économie cacaoyère durable : quelles stratégies d'approche ? ; rumo a uma economia sustentavel do cacau - quais as estrategias para este fim ? ; hacia una economia sustentable del ca. CEPLAC, CRIG, MCB. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, pp. 75-83. ISBN 978-065-959-5 Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 14, Accra, Ghana, 13 October 2003/18 October 2003.

Paper with proceedings
Full text not available from this repository.

Titre français : Amélioration de la résistance du matériel génétique à la maladie de la pourriture brune : stratégie et perspectives / Titre espagnol : Mejoramiento del germoplasma para lograr resistencia a la enfermedad de la podredumbre negra de la mazorca : estrategia y perspectivas / Titre portugais : Melhoramento do germoplasma para a resistencia contro a doença de podridao-parda : estratégia e perspectivas

Abstract : On estime que la maladie de la pourriture brune du cacao est responsable de 44% des pertes des récoltes dues aux maladies. La meilleure et seule solution à ce problème consiste à développer des variétés résistantes. Toutefois, les progrès accomplis dans ce sens ont été limités en raison de l'insuffisance de la diversité du matériel génétique introduit dans la majeure partie des programmes de sélection. Pour consolider la stratégie adoptée dans ce domaine, un programme d'amélioration du matériel génétique a été mis en place avec pour objectif d'accumuler des gènes de résistance à partir de sources diverses, en exploitant la vaste diversité du matériel génétique de la banque de gènes internationale du cacao de la Trinité. Dans le cadre de ce programme, lancé en 1998, plus de 500 génotypes ont fait l'objet d'opérations de criblage pour évaluer leur résistance à la pourriture brune. A partir des données réunies sur la résistance à la pourriture brune et à la maladie du balai de sorcière, et l'index de cabosse, 136 génotypes ont été sélectionnés et utilisés comme géniteurs dans le cadre du programme d'amélioration du matériel génétique. Sur une période de 4 ans, 96 descendances ont été créées et des tests de résistance à P. palmivora ont été effectués sur 3 486 plants en utilisant une méthode d'inoculation des disques de feuilles. Les résultats indiquaient que sur ces 3 486 plants, 0,2% (6) étaient extrêmement résistants, 11,2% (389) résistants, 52.5% (1829) modérément résistants, 35.3% (1231) étaient sensibles et 0,9% (31) très sensibles. Aucun génotype immune n'a été identifié. Les plants résistants et modérément résistants constituent 63,7% de la population évaluée. On peut considérer que cela est inhabituel pour une population qui est extrêmement sensible à Phytophthora, mais cela confirme l'efficacité de ces critères de sélection des parents et aussi le fait que la résistance des gènes de résistance est transmissible. La répartition des descendances de la majeure partie des familles indiquait la présence de ségrégants transgressifs utiles dotés d'une plus forte résistance que les génotypes parentaux. Un faible taux d'héritabilité a été estimé à 0,64 pour une sous population de 16 descendants. En utilisant la même population, le gain génétique escompté était de 0,72. Cela signifie que la population de plants sélectionnée posséderait un taux moyen de résistance génétique de 2,63 sur une échelle d'évaluation de la résistance de 0 à 5, ce qui est supérieur au SCA 6 (2,79), un clone de contrôle de la résistance utilisé dans le test. Sur les 3 486 plants soumis à des tests de criblage, 856 consistant de plants résistants et modérément résistants ont été installés au champ. Les propriétés de ces plants - vigueur, précocité, résistance à la maladie de la pourriture brune et du balai de sorcières - feront l'objet d'une évaluation. Il sera procédé à une sélection supplémentaire sur la base de ces caractéristiques pour chaque plant individuel. On envisage ensuite un second cycle de croisements des génotypes résistants prometteurs issus du premier cycle. Les divers critères de sélection adoptés dans le cadre de ce programme devraient faciliter la sélection fructueuse de génotypes/populations prometteurs dotés d'une plus forte résistance à la maladie de la pourriture brune. Ce matériel sera mis à la disposition des programmes nationaux de sélection et devrait élargir les possibilités d'améliorer à la fois la résistance des nouvelles variétés de cacao et leur rendement potentiel. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Iwaro A.D., UWI (TTO)
  • Bharath Sarah, UWI (TTO)
  • Bekele Frances L., UWI (TTO)
  • Butler David R., UWI (TTO)
  • Eskes Albertus, CIRAD-CP-CACAO (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/533895/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]