Agritrop
Home

Fonctionnement des élevages camelins de la zone périurbaine d'Agadez au Niger : estudio tipologico

Chaibou Mahamadou, Faye Bernard. 2005. Fonctionnement des élevages camelins de la zone périurbaine d'Agadez au Niger : estudio tipologico. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 58 (4) : pp. 273-283.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
ID534434.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre anglais : Herding strategies of camel husbandry in Agadez-Suburban area in Niger. Typological survey / Titre espagnol : Funcionamiento de la cria camellar de la zona periurbana de Agadez en Niger : estudio tipologico

Abstract : Le cheptel camelin est tributaire des ressources fourragères des parcours naturels dont le développement est soumis aux aléas de la pluviométrie, très mal repartie dans le temps et l'espace. Pour exploiter ces parcours, l'une des stratégies adoptée par les éleveurs est la mobilité. Cependant, depuis un certain temps, les mutations climatiques, socio-économiques et les conditions d'une urbanisation accélérée imposent de plus en plus des changements dans la règle de gestion des élevages. Le développement à Agadez d'une minilaiterie, dont l'activité principale est centrée essentiellement sur la transformation du lait de chamelle, nécessite la connaissance parfaite du fonctionnement des élevages laitiers qui vont approvisionner cette laiterie. Une enquête a été menée durant deux mois auprès de cent élevages camelins de la zone périurbaine d'Agadez en vue de connaître le fonctionnement des élevages de cette zone. L'analyse des données recueillies sur les pratiques de gestion de troupeaux et le fonctionnement global des élevages des pasteurs chameliers ont permis de distinguer trois grands types d'élevages, différenciés essentiellement sur la base des pratiques d'alimentation des animaux et sur la mobilité des pasteurs. A cela s'est ajoutée une affinité zonale de certains éleveurs, dont les causes sont socio-historiques et écologiques. Le premier groupe de pasteurs avait la particularité d'être sédentaire, d'avoir un troupeau de taille moyenne et de pratiquer la complémentation et la spéculation laitière. Le deuxième groupe pratiquait fortement la transhumance en saison des pluies et certains d'entre eux complémentaient les animaux. La vente du lait de chamelle était quasi inexistante pour ces pasteurs. Les chameliers composant le troisième groupe avaient de grands troupeaux et pratiquaient en conséquence un nomadisme régulier. Par les contacts particuliers établis par certains producteurs de ce groupe avec la laiterie, la vente de lait était de plus en plus pratiquée. La taille, la composition des troupeaux, les ressources fourragères et hydrauliques constituaient les principaux facteurs déterminants des déplacements des éleveurs. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Dromadaire, Conduite d'élevage, Classification, Zone périurbaine, Changement climatique, Transhumance, Production laitière, Lait de chamelle, Camelidae, Enquête sur exploitations agricoles, Industrie laitière, Petite entreprise, Agro-industrie

Mots-clés géographiques Agrovoc : Niger

Classification Agris : L02 - Animal feeding
L01 - Animal husbandry
E21 - Agro-industry

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Chaibou Mahamadou, Université Abdou Moumouni (NER)
  • Faye Bernard, CIRAD-EMVT-DIR (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/534434/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-27 ]