Agritrop
Home

Evaluation de méthodes d'estimation de l'épaisseur dun verstisol en Guadeloupe : Programme européen DOCUP 2000-2006. Contrat d'entreprise du Cirad-Ca - 3ème tranche - Année 2006. Programme de travaux d'appui au développement de la canne à sucre en Guadeloupe

Douard Pascal. 2006. Evaluation de méthodes d'estimation de l'épaisseur dun verstisol en Guadeloupe : Programme européen DOCUP 2000-2006. Contrat d'entreprise du Cirad-Ca - 3ème tranche - Année 2006. Programme de travaux d'appui au développement de la canne à sucre en Guadeloupe. Toulouse : ENSAT, 45 p. Mémoire : Ecole nationale supérieure agronomique de Toulouse

Disertation
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Evaluation of soil depth estimation methods of Guadeloupean vertisol

Abstract : Face à une production de canne à sucre en difficulté sur la Guadeloupe, le Cirad afin d'optimiser la productivité propose des outils d'aide à la production basés sur un modèle de croissance. Le modèle Mosicas, conçu à la Réunion, a été en partie validé en Guadeloupe. Toutefois, il doit être amélioré par l'ajustement des paramètres du bilan hydrique, notamment la profondeur des sols vertiques de la Grande-Terre et de Marie-Galante. Cette étude évalue sur une parcelle de l'exploitation de Gardel trois méthodes d'estimation d'épaisseur de sq1: - Une méthode géophysique qui a permis d'établir la carte de référence de l'épaisseur des sols. Des sondages à la tarière sont venus valider des mesures effectuées à l'aide d'un résistivimètre. - Une méthode expérimentale qui a consisté à obtenir une relation profondeur = F (convexite), à partir de données altitudinales. Ces dernières ont été récoltées par un relevé topographique. Le choix de l'intervalle d'échantillonnage est basé sur l'analyse du variogramme. - Une méthode basée sur l'inversion du modèle de croissance Mosicas couplé à des mesures d'indice de végétation normalisé (NDVI). A partir de l'efficience d'interception Ei simulée par le modèle en fonction de la profondeur de la parcelle, et de l'efficience d'interception ci déduite de l'image satellitale via le NDVI, nous avons produit la carte de profondeur du sol. La première méthode donne les meilleurs résultats mais le temps de mise en oeuvre est long. La seconde, permet d'obtenir un résultat intéressant pour une distance d'échantillonnage à 100 m (analyse du variogramme) et peut être employée pour de grandes surfaces (> 10 ha). La dernière méthode a montré son intérêt dans l'estimation des sols courts et a révélé l'hypothèse de détection de zones à hydromorphie temporaire sur sols profonds qui semble liée à la topographie locale. Elle pourra être extrapolée à l'échelle d'une grande exploitation. L'estimation fine de l'épaisseur d'un vertisol en Guadeloupe passe donc par l'utilisation de l'imagerie satellitale complétée par l'analyse topographique du site d'étude. L'union de ces deux méthodes pourra servir de base de réflexion lors de futurs projets de cartographie numérique des sols à argile gonflante en milieu carbonaté tropical. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Canne à sucre, Vertisol, Épaisseur, Identification, Expérimentation au champ, Modèle, Technique analytique, Télédétection, Topographie, Cartographie, Croissance

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guadeloupe

Classification Agris : P33 - Soil chemistry and physics
P31 - Soil surveys and mapping
U30 - Research methods

Auteurs et affiliations

  • Douard Pascal, CIRAD-CA-UPR Systèmes canniers (GLP)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/534717/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-01-08 ]