Agritrop
Home

Le processus d'infection et de nodulation de la symbiose fixatrice d'azote Acacia mangium par la souche Bradyrhizobium

Prin Yves, Galiana Antoine, Duhoux Emile, Reddell Paul. 1996. Le processus d'infection et de nodulation de la symbiose fixatrice d'azote Acacia mangium par la souche Bradyrhizobium. In : Deuxièmes Rencontres de phytobactériologie, Aussois, 5-9 février 1996. INRA, CNRS. Paris : CNRS, Résumé, p. 53. Rencontres de phytobactériologie. 2, Aussois, France, 5 February 1996/9 February 1996.

Poster
Full text not available from this repository.

Abstract : Le processus d'infection d'Acacia mangium par la souche de Bradyrhizobium sp. Aust13c a été étudié en conditions monoxéniques. Le système de culture utilisé pour la plante consistait en une bande de papier de "Growth Pouch" placée dans un tube à essai 25 x 250 mm avec le milieu de culture de Broughton et Dillworth sans azote. L'observation des contrôles non inoculés révèle que le système racinaire d'A. mangium est extrêmement pauvre en poils absorbants, ceux-ci se présentant sous la forme d'excroissances courtes, souvent situées sur les racines latérales, particulièrement au niveau du point d'émergence de ces racines. La première manifestation visible du processus d'infection consiste en une prolifération des bactéries au niveau de la couche mucilagineuse recouvrant la racine. Le primordium nodulaire se présente sous la forme d'un renflement faisant éclater les tissus superficiels de la racine et visible 5 jours après inoculation. Les nodules se développent la plupart du temps sur les racines latérales au niveau du point d'émergence. L'examen de coupes histologiques de jeunes nodules révèle la présence de cordons d'infection situés dans les poils absorbants, cette présence étant corrélée de manière précoce avec l'apparition de composés de type tannin au niveau des cellules sous-jacentes du cortex racinaire. Lors des stades ultérieurs de développement du nodule, la zone des cellules infectées apparaît délimitée par une ceinture continue et très dense de cellules à tannins, qui pourrait constituer une réaction exercée par la plante, de contrôle et de limitation de l'infection. (Texte intégral)

Classification Agris : P34 - Soil biology

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/536077/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]