Agritrop
Home

Stabilisation des nappes, qui paiera la facture ? Le cas des aquifères du Bajio Guanajuatense, Mexique

Jourdain Damien, Benoit-Cattin Michel, Lidon Bruno, Triomphe Bernard. 2006. Stabilisation des nappes, qui paiera la facture ? Le cas des aquifères du Bajio Guanajuatense, Mexique. In : Coordinations hydrauliques et justices sociales : 4e Séminaire international et interdisciplinaire du Programme commun systèmes irrigués, Montpellier, France, 25-26 novembre 2004. Richard-Ferroudji Audrey, Caron Patrick, Jamin Jean-Yves, Ruf Thierry. CIRAD, IRD, PCSI, CEMAGREF. Montpellier : CIRAD Séminaire du PCSI (Programme Commun Systèmes Irrigués) sur les coordinations hydrauliques et justices sociales. 4, Montpellier, France, 25 November 2004/26 November 2004.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_536118.pdf

Télécharger (574kB) | Preview

Titre anglais : Stabilising ground water levels: Who will pay? A case study of the aquifers in Bajio

Abstract : Un nombre croissant d'aquifères ont un déséquilibre marqué entre recharge et demande provoquant leur épuisement progressif. Souvent, la majorité des prélèvements sur ces nappes est imputable à l'agriculture. L'objectif est donc de réduire la consommation en eau des systèmes de production agricoles. L'eau souterraine est typiquement une ressource en propriété commune, et du fait des externalités, son utilisation est souvent inefficiente en l'absence d'une certaine forme de contrôle. Différents instruments de gestion peuvent être mis en place qui permettent de s'approcher de solutions efficaces et efficientes, mais dont l'impact en terme d'équité est très différentié. Dans ce papier, l'impact en termes de revenus de différentes politiques de gestion des aquifères sur plusieurs types d'utilisateurs différant par leur fonction de demande en eau est analysé, en prenant le cas des producteurs représentatifs du Bajío guanajuatense, au centre du Mexique. Elle montre qu'en fonction des solutions retenues, ce ne sont pas les mêmes acteurs qui devront assumer l'impact économique de la réduction de la consommation en eau. Les analyses conduisent à proposer la solution d'une tarification électrique uniforme avec remise fixe qui donne toute la flexibilité nécessaire pour créer un environnement incitant les producteurs aux économies d'eau, tout en évitant de ponctionner le secteur agricole dans son ensemble. Elle permet également, par le biais de la remise, des transferts au sein du secteur agricole entre les différents types de producteurs ou, à un niveau plus global, entre les différents secteurs de la société. (Résumé d'auteur)

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mexique

Classification Agris : P10 - Water resources and management

Auteurs et affiliations

  • Jourdain Damien, CIRAD-CA-GEC (FRA)
  • Benoit-Cattin Michel, CIRAD-DS (FRA)
  • Lidon Bruno, CIRAD-CA-GEC (FRA)
  • Triomphe Bernard, CIRAD-CA-GEC (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/536118/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]