Agritrop
Home

Distinction de deux situations épidémiologiques au Nord et au Sud du Maroc en ce qui concerne le TYLC

Tahiri Abdessalem, Sekkat Ahmed, Bennani Amina, Delvare Gérard, Granier Martine, Peterschmitt Michel. 2005. Distinction de deux situations épidémiologiques au Nord et au Sud du Maroc en ce qui concerne le TYLC. In : Résumés des 10èmes Rencontres de virologie végétale, Aussois du 6 au 10 mars 2005. Brault Véronique, Ziegler-Graff Véronique. Strasbourg : CNRS, Résumé, 1 p. Rencontres de virologie végétale. 10, Aussois, France, 6 March 2005/10 March 2005.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : Deux virus sont responsables de la maladie des feuilles jaunes en cuillère de la tomate (TYLC) au Maroc, le Tomato yellow leaf curl virus et le Tomato yellow leaf curl Sardinia virus (famille Geminiviridae, genre Begomovirus). Deux biotypes de Bemisia tabaci (Hemiptera: Aleyrodidae), vecteur de ces virus, ont été identifiés, le biotype Q présent dans l'ensemble du Maroc, et le biotype B uniquement détecté dans le Nord-Est. A l'aide d'un dispositif permettant de suivre hebdomadairement les activités de vol de B. tabaci et la pression d'inoculum des virus responsables du TYLC, nous avons pu comparer les situations épidémiologiques entre la région d'Agadir au sud-ouest du Maroc et la région de Berkane au nord-est. Les activités de vols sont enregistrées à l'aide d'un mat sur lequel sont fixées à différentes hauteur, de 0,3m à 4,3 m, cinq cylindres garnis d'une feuille de plastique, jaune et engluée, renouvelée chaque semaine. Une dizaine de plantes de tomate sensibles est exposée au pied du mat et renouvelée chaque semaine pour évaluer le pouvoir infectieux des populations de B. tabaci. Les enregistrements ont été effectués en 2002 et 2003 dans la région d'Agadir et en 2004 dans la région de Berkane. A Agadir les premières captures de B. tabaci ont pu être effectuées dès le mois de février alors qu'à Berkane les premières captures n'ont eu lieu qu'au mois de mai. Au minimum une plante par lot a été infectée hebdomadairement à Agadir, et plus de 50% à partir du mois de mai. A Berkane aucune plante exposée au pied du mat n'a été infectée pendant la durée de l'expérimentation qui s'est étalée du mois de février au mois de juillet. Une bonne cohérence est observée entre la pression d'inoculum évaluée avec le dispositif décrit ci dessus et les attaques observées dans les champs de tomate de chacune des régions. Alors que les incidences de TYLC observées dans la région d'Agadir sont fortes dès le début de l'année, dans la région de Berkane de fortes incidences n'ont été observées qu'au mois de septembre; les incidences observées dans le nord-est au mois de juillet étaient nulles ou inférieures à 2%. Les facteurs qui expliqueraient cette différence de situations épidémiologiques observées au nord et au sud du Maroc seront discutés. (Texte intégral)

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Tahiri Abdessalem, ENAM (MAR)
  • Sekkat Ahmed, ENAM (MAR)
  • Bennani Amina, Université Moulay Ismail (MAR)
  • Delvare Gérard, CIRAD-AMIS-UMR CBGP (FRA)
  • Granier Martine, CIRAD-AMIS-UMR BGPI (FRA)
  • Peterschmitt Michel, CIRAD-AMIS-UMR BGPI (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/540287/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]