Agritrop
Home

Potentialité des associations symbiotiques plantes-micro-organismes pour réhabiliter des sites fortement dégradés en milieu méditerranéen

Brunel Brigitte, Domergue Odile, Maure Lucette, Brahic Patrice, Galiana Antoine, Josa Ramon, De Lajudie Philippe, Attallah Thérèse, Risk Hélène, El-Hajj Samih, Cleyet-Marel Jean-Claude. 2007. Potentialité des associations symbiotiques plantes-micro-organismes pour réhabiliter des sites fortement dégradés en milieu méditerranéen. Cahiers Agricultures, 16 (4) : pp. 324-329.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_540636.pdf

Télécharger (317kB) | Preview

Titre anglais : Potential of nitrogen-fixing symbiotic systems for revegetation strategies of degraded land sites in Mediterranean conditions

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Les symbioses végétales sont une composante fondamentale de la stabilité et de la durabilité des écosystèmes. L'introduction de légumineuses associées à leurs auxiliaires microbiens fixateurs d'azote ou améliorant la biodisponibilité d'éléments nutritifs, dans des sites dégradés fortement appauvris en éléments nutritifs, est une condition primordiale pour réussir l'installation de plants en milieu particulièrement contraignant, comme le sont les sites de carrière de calcaire après exploitation sous climat méditerranéen. Une stratégie de végétalisation basée sur l'ingénierie microbiologique de plants adaptés aux conditions locales, a été élaborée puis testée sur le terrain en grandeur nature dans le cas particulier de carrières de granulats calcaires. Le choix des plants symbiotiques utilisables pour la végétalisation repose, d'une part, sur la prospection d'espèces de légumineuses repérées sur des sites assez dégradés en milieu méditerranéen, faciles à multiplier et, d'autre part, sur l'identification et la production de rhizobiums partenaires efficaces. Ces plants produits en pépinière puis transférés sur le terrain présentent après trois années une bonne capacité de croissance. Les espèces arbustives sont plus particulièrement performantes avec une capacité spontanée à s'associer aux mycorhizes et à favoriser l'enrichissement en matière organique de la surface du substrat. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : P34 - Soil biology

Champ stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

  • Brunel Brigitte, Montpellier SupAgro (FRA)
  • Domergue Odile, INRA (FRA)
  • Maure Lucette, INRA (FRA)
  • Brahic Patrice, Direction départementale de l'agriculture (FRA)
  • Galiana Antoine, CIRAD-BIOS-UMR LSTM (FRA) ORCID: 0000-0002-5293-5049
  • Josa Ramon, UPC (ESP)
  • De Lajudie Philippe
  • Attallah Thérèse, Université Libanaise (LBN)
  • Risk Hélène, Université Libanaise (LBN)
  • El-Hajj Samih, Université Libanaise (LBN)
  • Cleyet-Marel Jean-Claude, INRA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/540636/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-25 ]