Agritrop
Home

Contribution à l'identification et au clonage du gène de résistance Pi33 du riz à Magnaporthe oryzae

Zini Cyrille. 2007. Contribution à l'identification et au clonage du gène de résistance Pi33 du riz à Magnaporthe oryzae. Montpellier : UM2, 48 p. Mémoire de master : Génomique et technologies avancées des plantes : Université Montpellier 2

Disertation
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID 541782.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Abstract : La pyriculariose, maladie aérienne du riz causée par Magnaporthe oryzae, est la maladie fongique la plus dommageable sur cette culture. La résistance des plantes aux maladies demeure un objectif majeur des programmes d'amélioration variétale. Mais les interactions gène de résistance / gène d'avirulence sont encore mal connues. Le gène d'avirulence de M oryzae, ACE1, correspondant au gène de résistance Pi33 a déjà été cloné. Pi33 a été cartographié sur le chromosome huit du riz dans une région de 240 Kb. Des gènes candidats ont été identifiés dans cette zone de type NBS-LRR. Cette étude vise à identifier et cloner le gène de résistance Pi33. Une banque de mutants traitée à l'EMS d'une variété résistante, C101Lac, a été produite. 4 608 lignées M2 ont été criblées phénotypiquement par l'inoculation d'une souche contenant ACE1. Vingt deux mutants sensibles ont pu être ainsi identifiés. Neufs mutants présentant les phénotypes les plus sensibles ont été séquencés dans un des gènes candidats (NB11 3.5). Aucun de ces mutants ne présentait de polymorphisme de type SNP dans la zone séquencée correspondant aux deux tiers du gène. Le dernier tiers du gène NB11 3.5 sera séquencé. Si aucun polymorphisme n'est observé, les mutations dans un autre gène candidat seront recherchées. Par ailleurs, la zone de 240 Kb a été cartographiée physiquement avec des clones BAC de la variété résistante IR64. Les clones BAC 33B02 et 44H23 correspondent à une zone où tous les gènes candidats ont été identifiés. L'objectif est de sous cloner ces clones. Ils ont été digérés et les fragments ont été introduits dans un plasmide, pCAMBIA 5300. Malgré différentes améliorations techniques du protocole initial, seul des fragments de 7 Kb ne contenant pas les gènes candidats ont pu être clonés. Le facteur limitant du clonage proviendrait du vecteur. Un nouveau vecteur sera utilisé pour cloner ces fragments. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : H20 - Plant diseases
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Zini Cyrille, CIRAD-BIOS-UMR DAP (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/541782/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-07 ]