Agritrop
Home

Mesure de la valeur nutritionnelle des produits de la canne à sucre chez le porc créole : mélasse, jus et canne broyée

Regnier Carole. 2007. Mesure de la valeur nutritionnelle des produits de la canne à sucre chez le porc créole : mélasse, jus et canne broyée. Montpellier : UM2, 38 p. Mémoire de master 2 : Biologie géosciences agroressources et environnement. Productions animales en régions chaudes : Université Montpellier 2

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : La valeur nutritionnelle des sous-produits de la canne (mélasse, jus de canne, et canne broyée) a été mesurée sur un total de 24 porcs Créoles (CR) mâles castrés répartis en deux répétitions de 12 porcs. A partir de 12 semaines d'âge, des blocs de 4 frères ou demi-frères ont été constitués. Les excréta ont été collectés sur 3 périodes successives de 8 jours. Chaque période expérimentale a été séparée de 10 jours qui constituent une période d'adaptation à la ration expérimentale. Au cours de la première période, les animaux ont reçu un régime témoin à base de concentré commercial (T), un mélange témoin et jus de canne (T+JC), un mélange témoin et mélasse (T +M) ou un mélange témoin et canne broyée (T +CB). Tous les animaux ont été nourris avec la même quantité d'aliment (35 g/jour/kg PV). Les produits de la canne ont été incorporés dans la ration à hauteur de 8 g/jour/kg PV pour le JC et la M et 13 g/jour/kg PV pour la CH. Au cours de la seconde période de mesure, les animaux ont reçu une ration (35 g/jour/kg PV) constituée de T et une quantité croissante de JC (0, 8, 16, et 24 g/jour/kg PV). Au cours de la dernière période, les porcs reçoivent une ration constituée de T et une quantité croissante de CB allouée (0, 13, 26, 39 g/jour/kg PV). Les résultats de la première période permettent de comparer la digestibilité des différents sous produits de la canne à sucre. La digestibilité de l'azote est plus importante pour le JC et la CB que pour la M (respectivement 84,9 - 82,9 - 65,6%, P < 0,05). En revanche l'énergie est plus digestible pour la M que pour la CB (70,7 vs. 83,2 %). Pour le jus cette digestibilité de l'énergie est de 100 % et durant la période 2 elle n'est pas influencée par la quantité allouée. Cette forte digestibilité de l'énergie provient de la forte teneur en sucres (73,1 % de la matière sèche) du JC et de la forte digestibilité de ces sucres (99,1 %). Le taux d'extraction du sucre est de 66 % pour la CB. Ce taux diminue lorsque la quantité de canne allouée augmente. Les digestibilités de la CB sont plus faibles. Ces résultats s'expliquent en partie par la composition chimique de la canne et la teneur élevée en fibres, avec un taux de NDF égal à 40,3 % de la matière sèche. De plus la canne a une faible teneur en énergie digestive (12,4 MJ/kg MS) et métabolisable (11,9 MJ/kg MS). Cette étude apporte de nouveaux résultats sur la digestibilité de la canne à sucre et de ses sous produits. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : Q54 - Feed composition
Q05 - Food additives
Q70 - Processing of agricultural wastes

Auteurs et affiliations

  • Regnier Carole, UM2 (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/542489/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]