Agritrop
Home

Que nous raconte l'analyse des structures génétiques sur la dispersion des champignons phytopathogènes ?

Halkett Fabien, Carlier Jean, Dutech Cyril. 2008. Que nous raconte l'analyse des structures génétiques sur la dispersion des champignons phytopathogènes ?. In : Journées Jean Chevaugeon, VIIe rencontres de phytopathologie - mycologie de la Societé française de phytopathologie, du 20 au 24 janvier 2008 [Résumés]. Fernandez Diana (ed.), Carlier Jean (ed.). CIRAD, INRA, CNRS, SFP, Bayer cropscience. Montpellier : CIRAD, Résumé, p. 48. Journées Jean Chevaugeon, Rencontres de phytopathologie-mycologie. 7, Aussois, France, 20 January 2008/24 January 2008.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : Plusieurs études épidémiologiques ont souligné la grande capacité de dispersion des champignons phytopathogènes, notamment par voie aérienne. Ces événements de dispersion peuvent avoir de fortes conséquences évolutives, comme la dispersion rapide de gènes de virulence ou la colonisation de nouvelles aires géographiques. La dispersion peut être appréhendée de façon indirecte par des analyses de génétique des populations. Or les analyses génétiques réalisées à ce jour chez les champignons montrent une grande variabilité des patrons de structuration géographique. Dans un premier temps nous discuterons cette hétérogénéité en fonction des différents facteurs pouvant intervenir (échelle géographique considérée, niveau de polymorphisme, histoire des populations, traits d'histoire de vie, rôle des activités humaines, types et répartition de l'hôte...). L'estimation plus précise des flux gènes repose sur l'utilisation de modèles génétiques. Dans un second temps nous comparerons les attendus et les hypothèses de deux modèles classiques, le modèle en île et le modèle d'isolement par la distance. Notre objectif est ici de discuter l'applicabilité de ces modèles à la biologie des champignons et de mentionner les limites de ces approches indirectes d'estimation de la dispersion, notamment par rapport à l'hypothèse d'équilibre génétique et à l'échelle géographique à considérer. En replaçant le cadre conceptuel et méthodologique cet exposé servira d'introduction pour la présentation des autres études de flux de gènes chez les champignons. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Flux de gènes, Agent pathogène, Épidémiologie, Dynamique des populations, Génie génétique, Modèle

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Halkett Fabien, INRA (FRA)
  • Carlier Jean, CIRAD-BIOS-UMR BGPI (FRA)
  • Dutech Cyril, INRA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/543084/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]