Agritrop
Home

Etude de la consommation énergétique des équipements de décorticage et de mouture pour l'utilisation de l'énergie photovoltaïque : cas du mil et du sorgho

Diouf Guene Marie-Françoise. 2007. Etude de la consommation énergétique des équipements de décorticage et de mouture pour l'utilisation de l'énergie photovoltaïque : cas du mil et du sorgho. Montpellier : ENSIA, 88 p. Mémoire de master : Génie agroalimentaire méditerranéen et tropical : Ecole nationale supérieure des industries agricoles et alimentaires

Disertation
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Study of energy consumption for decortication and grinding equipments for the use of photovoltaic enery: Pearl millet and sorghum case

Abstract : La contrainte majeure de l'alimentation à l'énergie photovoltaïque des équipements de décorticage et de mouture, est le coût élevé d'installation des panneaux solaires, lorsque la puissance requise est importante. Ainsi, la puissance adéquate consommée par ces équipements a été recherchée dans cette étude. Deux équipements de décorticage (Engelberg et DMS) et un équipement de mouture (moulin à meules) ont été étudiés. L'objectif étant d'obtenir un décorticage caractérisé par un rendement de décorticage compris entre 75 et 85% et une mouture caractérisée par un diamètre médian de la farine inférieur à 300 µm. Pour les deux opérations, une énergie spécifique maximale de 120 kJ/kg, un débit de l'ordre de 50 kg/h et une puissance consommée mécanique inférieure à 1500 W sont souhaités. Ainsi, la décortiqueuse type DMS utilise 78 kJ/kg pour un rendement de décorticage de 85% alors que la décortiqueuse type Engelberg consomme 108 kJ/kg pour le même rendement de décorticage. La corrélation entre le taux de cendres des grains de mil décortiqués et le rendement de décorticage est vérifiée par un coefficient de détermination R2 de 0,71 pour la décortiqueuse type DMS et un R2 de 0,60 pour la décortiqueuse type Engelberg. Le moulin à meules consomme 68 kJ/kg pour produire une farine de sorgho d'un diamètre médian de 235 µm et la vitesse de rotation de l'équipement régule la puissance consommée et le débit de l'opération. Les équipements testés ont une capacité de production (d'environ 100 kg/h) et une puissance consommée (d'environ 3000 W), élevées du fait de leur taille importante. Des équipements plus petits, basés sur le principe de l'abrasion pour le décorticage (type DMS) et le principe d'écrasement pour la mouture (type meules) pourrait donc être alimentés à l'énergie solaire photovoltaïque. La quantité produite serait d'environ 50 kg/h, la puissance électrique requise d'environ 1,25 kW et la surface installée des panneaux comprise entre 12 et 15 m2. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Matériel d'après récolte, Décorticage, Mouture, Énergie solaire, Consommation d'énergie, Sorgho, Pennisetum glaucum, Capteur solaire, Performance du matériel

Mots-clés complémentaires : Caractéristiques du matériel

Classification Agris : N20 - Agricultural machinery and equipment
Q02 - Food processing and preservation
P06 - Renewable energy resources

Auteurs et affiliations

  • Diouf Guene Marie-Françoise, CIRAD-PERSYST-UMR Qualisud (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/543565/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]