Agritrop
Home

Des outils d'aide à la décision pour la gestion des territoires en Afrique : de la neutralité de l'outil à la transformation des relations de pouvoir

Boutinot Laurence, Viau Alain A., Leclerc Grégoire. 2007. Des outils d'aide à la décision pour la gestion des territoires en Afrique : de la neutralité de l'outil à la transformation des relations de pouvoir. In : Congrès joint du 47ème ERSA (European Regional Science Association) et du 44ème ASRDLF (Association de science régionale de langue française), Paris, 29 août au 2 septembre 2007. s.l. : s.n., 21 p. Congrès de l'ERSA. 47, Paris, France, 29 August 2007/2 September 2007.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_543667.pdf

Télécharger (595kB) | Preview

Abstract : Les processus de décentralisation engagés dans un grand nombre de pays africains permettent le transfert d'importantes compétences depuis l'Etat vers les collectivités locales, et notamment, pour ce qui concerne le Sénégal, en matière de gestion des ressources naturelles et du foncier. Dans ce contexte politique et institutionnel qui privilégie une participation élargie des populations aux décisions, les outils tirés des Méthodes d'Apprentissage Rapide et de Planification (MARP) sont utilisés comme outils de support à l'information et à la communication relatifs à la gestion des ressources naturelles se présentent comme des supports privilégiés d'aide à la concertation et aux négociations locales entre des acteurs aux intérêts et aux statuts différents. Analysés sous deux angles à la fois: celui de la sociologie des sciences et celui de l'anthropologie politique, les outils d'aide à la décision contenu dans les MARP, soit la cartographie et la modélisation participative nous apparaîtront dans leur finalité en 'soi et dans les effets sociaux qu'ils produisent dans les contextes observés. Loin d'être neutres dans leur usage, ces outils ont cependant en partie liée avec une certaine neutralité en raison du caractère immanent à la garantie de scientificité. Dans le même temps, ils participent, en tant que supports de représentation d'informations et de communication, au glissement des signes conventionnels vers des nouvelles variables jugées utilisables par les acteurs dans leurs négociations. De l'information brute nous passons de la connaissance aux savoirs associés, co-construits, valeur ajoutée pour la prise de décision. En cela, ces outils ouvrent -en principe- des possibilités nouvelles aux acteurs lors des débats et des négociations concernant l'accès, l'usage et l'exploitation de leurs territoires. Nous tenterons, par le biais d'expériences menées dans le Ferlo Sénégalais (Projet DOMINO), d'élucider les formes de délégation de pouvoir que les acteurs octroient à certains instruments (données, modes de représentation et de visualisation du territoire par la cartographie, mode de consultation et cadre de concertation autour des savoirs et des besoins) qui modifient leur capacité à mettre en oeuvre les politiques-publiques de gestion de l'environnement (empowerment pour certaines couches défavorisées ou marginalisées, rapport à l'accountability pour les acteurs élus, etc...). Nous insisterons en cela sur les effets sociaux que ces outils d'aide à la décision produisent dans les relations de pouvoir autour des enjeux territoriaux et la gestion des ressources naturelles. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
E11 - Land economics and policies
U10 - Mathematical and statistical methods

Auteurs et affiliations

  • Boutinot Laurence, CIRAD-ES-UPR Ressources forestières (SEN)
  • Viau Alain A., Université Laval (CAN)
  • Leclerc Grégoire, CIRAD-ES-UPR GREEN (SEN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/543667/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]