Agritrop
Home

Expertise du problème "borers" sur le périmètre sucrier de la Compagnie Sucrière du Tchad (CST) : rapport de mission au Tchad, du 06 au 12 avril 2008

Goebel François-Régis. 2008. Expertise du problème "borers" sur le périmètre sucrier de la Compagnie Sucrière du Tchad (CST) : rapport de mission au Tchad, du 06 au 12 avril 2008. Montpellier : CIRAD-PERSYST, 27 p.

Mission report
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID 544987.pdf

Télécharger (13MB)

Abstract : Cette mission d'expertise a été déclenchée par la Compagnie Sucrière Tchadienne (CST, groupe SOMDIAA) qui a été confrontée ces dernières années à des attaques croissantes du foreur de tiges Eldana saccharina Walker (Lepidoptera, Pyralidae). Nous nous sommes donc rendus sur ce périmètre sucrier de 3800 ha, situé à Banda au bord du fleuve Chari. Suite à des visites au champ et sur la base des données transmises par la CST, les infestations d'E. saccharina se concentrent essentiellement sur des parcelles de canne situées sur le périmètre 2, dont les sols sableux, sont particulièrement pauvres en silice assimilable (cet élément dans la canne est connu pour freiner les attaques d'insectes comme le foreur). L'infestation s'aggrave sur les variétés sensibles et lorsque les cannes irriguées en goutte à goutte sont stressées. Enfin, les parcelles situées à proximité des zones de savane, où sont pratiquées d'autres cultures abritant le foreur (maïs, riz, sorgho...), semblent être particulièrement exposées aux attaques. La superposition de tous ces facteurs favorables donne des situations d'infestation particulièrement alarmantes. Pour la campagne 2007-2008, le pourcentage d'infestation sur entre-noeuds atteint un maximum de 34% pour la variété CO 997 en goutte à goutte, sur sol sableux. Cette expertise montre à quel point les pratiques culturales influencent la dynamique des populations de ce foreur et les dégâts qui en résultent. La solution pour faire baisser cette pression dans les zones à haut risque (points chauds) est de revoir l'itinéraire technique, d'éviter les situations de stress hydrique et d'enrichir les parcelles déficientes en silice avec, par exemple, l'apport de silicate de calcium ou de cendres de chaudière. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Saccharum, Eldana saccharina, Infestation, Diagnostic, Lutte anti-insecte, Pratique culturale

Mots-clés géographiques Agrovoc : Tchad

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/544987/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-26 ]