Agritrop
Home

Prise en compte des savoirs paysans en matière de choix variétal dans un programme de sélection

Sissoko Salifou, Doumbia Salif, Vaksmann Michel, Hocdé Henri, Bazile Didier, Sogoba Bougouna, Kouressy Mamoutou, Vom Brocke Kirsten, Coulibaly Mamadou, Touré Aboubacar, Dicko Boureïma Gnalibouly. 2008. Prise en compte des savoirs paysans en matière de choix variétal dans un programme de sélection. Cahiers Agricultures, 17 (2) : pp. 128-133.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_545195.pdf

Télécharger (149kB) | Preview

Titre anglais : Accounting for farmer knowledge in varietal choice in a plant breeding programme

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Un projet de sélection participative du mil a été initié pour comprendre les raisons de la faible diffusion des variétés améliorées dans la zone soudano-guinéenne du Mali. Un diagnostic et une prospection des variétés locales ont été réalisés en 2007 dans cinq villages de la région de Sikasso. Un essai comportant deux dates de semis (18 juin et 16 juillet 2007) a été réalisé à la station agricole de Sotuba. La durée du cycle de 29 variétés locales a été mesurée. Toutes les variétés prospectées sont photopériodiques, leur cycle diminue lorsque le semis est retardé. Les nouvelles variétés proposées aux paysans sont précoces, peu sensibles à la photopériode. Les chercheurs et les paysans sont convaincus que des variétés plus précoces que les cultivars locaux permettront d'éviter les sécheresses de fin de cycle. En réalité, les variétés locales résultent d'une sélection massale ancestrale et sont souvent spécifiquement adaptées à leurs environnements d'origines. La floraison des variétés locales est naturellement synchrone avec la date moyenne de fin de la saison des pluies. Ce caractère permet aux variétés locales de surmonter la principale incertitude climatique de la zone : la variabilité du début de la saison des pluies. La faible prise en compte des qualités propres aux variétés locales par les programmes d'amélioration des plantes explique le rejet des nouveaux cultivars par les paysans. Les programmes de sélection s'appuient maintenant sur le germoplasme local et un volet essentiel de l'expertise paysanne devient accessible à l'analyse des chercheurs. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Amélioration des plantes, Agriculteur, Participation, Pennisetum glaucum, Variété indigène, Adaptation, Facteur du milieu, Sélection massale, Germplasm, Précocité, Photopériodicité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
U30 - Research methods

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Sissoko Salifou, IER (MLI)
  • Doumbia Salif, IER (MLI)
  • Vaksmann Michel, CIRAD-BIOS-UPR Agrobiodiversité en savane (MLI) ORCID: 0000-0002-5258-1279
  • Hocdé Henri, CIRAD-ES-UPR Politiques et marchés (FRA)
  • Bazile Didier, CIRAD-ES-UPR GREEN (FRA) ORCID: 0000-0001-5617-9319
  • Sogoba Bougouna, AMEDD (MLI)
  • Kouressy Mamoutou, IER (MLI)
  • Vom Brocke Kirsten, CIRAD-BIOS-UPR Agrobiodiversité en savane (BFA)
  • Coulibaly Mamadou, IER (MLI)
  • Touré Aboubacar, IER (MLI)
  • Dicko Boureïma Gnalibouly, DELTA-C (MLI)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/545195/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-01-26 ]