Agritrop
Home

Réduction du ruissellement et de l'érosion par les systèmes de culture en semis direct avec couverture végétale pour les cultures pluviales des Hautes Terres malgaches

Douzet Jean-Marie, Muller Bertrand, Scopel Eric, Albrecht Alain, Rakotoarisoa Jacqueline, Rakotoalibera M. Haingo. 2007. Réduction du ruissellement et de l'érosion par les systèmes de culture en semis direct avec couverture végétale pour les cultures pluviales des Hautes Terres malgaches. In : Les sols tropicaux en semis-direct sous couvertures végétales : Séminaire international, Antananarivo, 3-8 décembre 2007 = Tropical soils under direct seeding, mulch-based cropping systems. Université d'Antananarivo, IRD, GSDM, CIRAD. Paris : FFEM Séminaire International Les sols tropicaux en semis-direct sous couvertures végétales, Antananarivo, Madagascar, 3 December 2007/8 December 2007.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_545215.pdf

Télécharger (16kB) | Preview

Titre anglais : Run-off and soil erosion decreases with mulch-based cropping systems and direct seeding for rainfed agriculture in Malagasy highlands

Abstract : Sur les hautes terres malgaches, en climat tropical d'altitude, l'érosion reste un problème crucial posé par les cultures pluviales des pentes (tanety). Les systèmes de culture en semis direct avec couverture végétale (SCV) ont montré leur efficacité pour lutter contre le ruissellement et l'érosion. Deux dispositifs ont été mis en place dans le Vakinankaratra, sur des terrains de pentes et de passés culturaux différents, afin d'étudier le ruissellement et l'érosion sur différents systèmes de culture en labour ou SCV. Ces 2 expérimentations, menées sur 3 à 4 années avec des parcelles de ruissellement de tailles différentes (mini cadres de 1 m² sur le terrain presque horizontal, parcelles type Wischmeyer de plus de 20 m² sur une pente de 10 à 13 %) ont confirmé l'effet positif des SCV, avec des ruissellements pouvant être divisés par 12 et des érosions par 200. Le facteur principal de ces réductions semble être l'état de surface du sol, et en particulier sa couverture. Si dans les 2 cas les coefficients de ruissellement restent faibles (13 % au maximum), et les pertes en terres relativement limitées (24 t/ha/an au maximum), des différences existent entre les données recueillies sur les mini-lots et sur les grandes parcelles. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Érosion, Ruissellement, Lutte antiérosion, Semis direct, Sol tropical, Couverture végétale, Terre en pente, Culture pluviale

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Classification Agris : P36 - Soil erosion, conservation and reclamation
F07 - Soil cultivation

Auteurs et affiliations

  • Douzet Jean-Marie, CIRAD-PERSYST-URP SCRID (MDG) ORCID: 0000-0002-8401-6012
  • Muller Bertrand, CIRAD-BIOS-UPR Modélisation intégrative (SEN)
  • Scopel Eric, CIRAD-PERSYST-UMR SYSTEM (BRA)
  • Albrecht Alain, IRD (FRA)
  • Rakotoarisoa Jacqueline, CENDRADERU (MDG)
  • Rakotoalibera M. Haingo, ESSA (MDG)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/545215/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-23 ]