Agritrop
Home

Appréciation de différences en C-séquestration dans les sols par la canne à sucre et autres productions végétales et impact de la destination énergétique des résidus de culture

Brouwers Marinus. 2008. Appréciation de différences en C-séquestration dans les sols par la canne à sucre et autres productions végétales et impact de la destination énergétique des résidus de culture. In : 4ème Rencontre internationale francophone, 11 au 14 mars 2008, Le Gosier, Guadeloupe. AFCAS. Le Gosier : AFCAS, 7 p. Rencontre internationale francophone de l'AFCAS. 4, Le Gosier, Guadeloupe, 11 March 2008/14 March 2008.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_545368.pdf

Télécharger (56kB) | Preview

Abstract : Pour lutter contre le changement climatique annoncé, la question de "comment l'atténuer" par une plus grande fixation de CO2 atmosphérique, d'une part dans les sols et, d'autre part à travers la valorisation de la biomasse aérienne produite pour la nourriture des hommes et ses autres besoins comme du bois et de l'énergie, est d'actualité. Bien qu'il y ait une abondante littérature portant sur l'effet de modes d'usages des terres sur la quantité de matière organique présente dans les sols (MOS), dans très peu d'articles les différences ou changements en stock de carbone organique(SOC) rapportées paraissent être basées sur des données fiables. Dans cette contribution, les bases d'études portant sur de telles investigations sont rappelées: (i) expression des résultats en masse de C (ou de MOS) par unité de surface, (ii) appréciation de cette valeur jusqu'au moins 0.6 m de profondeur, (iii) unicité typologique des sols comparés, (iv) prise en compte de la variation latérale des caractéristiques des sols, et (v), réalisation des prélèvements selon les "règles de l'art". La matière organique du sol étant constituée de fractions à minéralisation rapide et lente, des propositions sont faites pour définir la fraction de carbone séquestré. Après avoir rappelé dans une seconde partie de l'article, la quantité de carbone d'origine atmosphérique fixée dans la biomasse de la canne à sucre et quelques autres usages des terres, une brève analyse est faite quant à l'usage des résidus de culture à des fins énergétiques sans que cela compromette la capacité du sol à séquestrer du carbone d'origine atmosphérique. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Saccharum officinarum, Beta vulgaris, Résidu de récolte, Utilisation des terres, Biomasse, Carbone, Matière organique du sol, Stockage, Énergie, Brûlage dirigé, séquestration du carbone

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
F01 - Crop husbandry
P33 - Soil chemistry and physics

Auteurs et affiliations

  • Brouwers Marinus, CIRAD-PERSYST-UPR SCA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/545368/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]