Agritrop
Home

Effet du sel sur l'élaboration du rendement et de la qualité aromatique chez trois variétés de riz parfumé cultivées en Camargue

Marrou Hélène. 2007. Effet du sel sur l'élaboration du rendement et de la qualité aromatique chez trois variétés de riz parfumé cultivées en Camargue. Paris : AgroParisTech, 75 p. Mémoire DAG : AgroParisTech

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : L'un des principaux obstacles à la production de riz en Camargue (France) réside dans la salinité des sols. En effet, il est reconnu que la salinité réduit le rendement. Il a également été suggéré que la salinité pourrait améliorer la qualité aromatique des riz parfumés, en augmentant la concentration de 2-acétyle-1- pyrroline (le principal composé responsable de l'arôme de pop-corn caractéristique des riz aromatiques) dans les grains (Yoshihashi, 2002). En conséquence, un projet de développement de la culture des riz aromatiques en Camargue a été proposé. Notre objectif était de caractériser les effets du sel sur le rendement et l'élaboration de la qualité aromatique des riz parfumés, afin de définir, à terme, des zones agro- écologiques adaptées à la culture de ce type de variétés à Camargue. Les expériences ont été conduites au champ. Les plantes étaient cultivées sur trois parcelles adjacentes, disposées le long d'un gradient de sel naturel. Nous avons évalué la réponse au sel de trois variétés de riz parfumé (Aychade, Fidji, et Giano), cultivés dans la région. La concentration de sel dans la solution du sol sur les trois parcelles expérimentales a été mesurée chaque semaine: elle s'est maintenue à peu près constante, à une valeur moyenne de 1088 [mu] S.cm - 1, 1507 [mu] S.cm - 1, et 2098 [mu] S.cm - 1, sur chaque site, respectivement. Des données ont été collectées sur les plantes dans quatre domaines: la dynamique de développement, les composantes du rendement, l'accumulation de la biomasse, et la concentration de 2-acétyle-1-pyrroline dans les organes reproductifs et végétatifs. Nous avons observé une grande hétérogénéité entre les variétés en réponse à la salinité, aussi bien sur les paramètres agronomiques, que sur les aspects aromatiques. La salinité semble réduire le nombre de feuilles sur le brin maître, ainsi que le rythme de tallage et le nombre maximal de talles, et le nombre de talles à l'épiaison. L'effet salinité sur le rendement final n'est pas significatif pour les cultivars Aychade et Fidji, mais se traduit par une augmentation de rendement chez le cultivar Giano. Toutefois, l'effet salinité est significatif pour chaque variété sur plusieurs composantes du rendement : principalement la stérilité, mais aussi le taux de levée, et le nombre de talles par panicule. Une forte corrélation entre le taux de stérilité et de la salinité a été mise en évidence pour les trois variétés. L'analyse de la contribution des différentes composantes du rendement et des facteurs environnementaux (salinité de la solution du sol et hauteur de la lame d'eau) à la dispersion des résultats observée a montré que la stérilité et la salinité étaient principalement responsable de la dispersion observée chez la variété Giano, alors que nombre de panicules par plante et le nombre d'épillets par panicule expliquaient mieux la variabilité observée chez les variétés Aychade et Fidji. Des mécanismes de compensation ont été proposés pour expliquer cette discordance, mais cette hypothèse n'a pas pu être vérifiée. Une augmentation importante de la matière sèche végétative aérienne totale et de la matière sèche accumulée dans les feuilles a été observée à l'initiation paniculaire chez les plantes exposées à 2098 [mu] S.cm 1. Ce résultat ne concorde pas avec les résultats rapportés dans la littérature. Des hypothèses concernant d'autres sources de variation ont été proposées comme la sécheresse ou la pression des adventices sur le site le moins salé, afin d'expliquer cet écart. Les dosages de 2-acétyl-1-pyrroline, dans les grains à maturité n'ont montré aucune différence entre les trois sites culture pour les cultivars Aychade et Giano. Cependant, pour Aychade, on a observé une légère augmentation de la teneur en 2AP. avec la salinité, ce qui confirme les résultats de 2006 (première expérimentation en condition similaires). Par contre, la salinité semble réduire la concentration de 2-acétyl-1-pyrroline dans les grains du cultivar Fidji. Aucune co

Mots-clés Agrovoc : Oryza sativa, Rendement des cultures, Salinité du sol, Variété, Qualité, riz, Flaveur

Mots-clés géographiques Agrovoc : France

Classification Agris : F01 - Crop husbandry
P33 - Soil chemistry and physics
Q04 - Food composition

Auteurs et affiliations

  • Marrou Hélène, AgroParisTech (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/545660/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]