Agritrop
Home

De la mobilité à la sédentarisation : gestion des ressources naturelles et des territoires par les éleveurs Mbororo au nord du Cameroun

Kossoumna Liba'a Natali. 2008. De la mobilité à la sédentarisation : gestion des ressources naturelles et des territoires par les éleveurs Mbororo au nord du Cameroun. Montpellier : UPV, 280 p. Thèse de doctorat : Géographie : Université Paul Valéry

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_549713.pdf

Télécharger (5MB) | Preview

Titre anglais : Of the mobility to the settlement: Management of natural resources and territories by the breeder's Mbororo in the north of Cameroon

Encadrement : Torquebiau, Emmanuel

Abstract : La remise en cause du système d'élevage mobile impose la sédentarisation des éleveurs. L'objectif de la recherche entreprise vise à comprendre les évolutions et les conditions de durabilité des systèmes de gestion des ressources naturelles et des territoires actuellement mis en oeuvre par les éleveurs Mbororo sédentarisés. Nous partons de l'hypothèse que les Mbororo se sédentarisent parce que l'environnement agro-pastoral et socio-économique n'est plus adapté au système d'élevage mobile. La thèse a été menée à Laïndé Ngobara et Ndiam Baba au Nord du Cameroun. Notre méthodologie s'appuie la cartographie à ces différentes échelles, l'enquête semi-directive et le suivi d'un échantillon de 27 familles d'éleveurs réalisé sur un cycle annuel. Les résultats montrent que la fixation de l'habitat des éleveurs est une réalité mais qu'ils s'efforcent de maintenir leur système d'élevage basé sur la transhumance d'une grande partie du bétail. Les territoires sont organisés autour de l'habitat avec une distinction nette entre espace agricole et espace pastoral pendant l'hivernage. La gestion et l'utilisation de l'espace réservé au pâturage reste un problème entre les éleveurs et les agriculteurs. Pour la transhumance, les éleveurs adoptent des stratégies individuelles pour accéder aux petits espaces de pâturages. La fumure organique est valorisée pour l'agriculture. Les éleveurs sont autosuffisants en céréales et en lait. Ils diversifient leurs sources de revenus et dégagent un solde financier. La poursuite de la pratique de la transhumance s'impose pour une bonne valorisation des ressources fourragères au niveau de la région. Une forte implication de l'Etat et des ONG est nécessaire pour la bonne gouvernance des territoires pastoraux et la sécurité des éleveurs. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : gestion des ressources naturelles, Élevage, Utilisation des terres, Colonisation rurale, Système agropastoral, Transhumance, Pastoralisme

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Sédentarisation

Mots-clés géographiques complémentaires : Cameroun nord

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
E50 - Rural sociology
P01 - Nature conservation and land resources

Axe stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

  • Kossoumna Liba'a Natali, CIRAD-ES-UMR MOISA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/549713/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]