Agritrop
Home

Etude des traits de vie d'Encarsia guadeloupae, candidat potentiel pour la lutte biologique contre Aleurodicus dispersus

Mollot Grégory. 2009. Etude des traits de vie d'Encarsia guadeloupae, candidat potentiel pour la lutte biologique contre Aleurodicus dispersus. Nice : Université de Nice-Sophia Antipolis, 20 p. Mémoire de master 2 Recherche biologie des interactions du gène aux populations : UNSA : Université de Nice

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Dans les îles du sud-ouest de l'océan indien, une large gamme de plantes cultivées et ornementales constituent des plantes hôtes pour un ravageur polyphage originaire des Antilles : l'aleurode à ponte en spirale, Aleurodicus dispersus (Russel, 1965). Signalé dans toutes les îles de cette région (Hazell, 2005), ce ravageur y présente une importance économique certaine. Les travaux de recherche visent à développer une méthode de lutte alternative aux pesticides, notamment à l'aide de parasitoïdes, souvent susceptibles de se montrer très efficaces contre les aleurodes. Ainsi, Encarsia guadeloupae Viggiani, (Hymenoptera : Aphelinidae), est connu pour réguler naturellement les populations de ce ravageur dans sa région d'origine. Le manque de connaissances sur cette espèce limite toutefois la mise en place d'un programme de lutte biologique régional, qui pourrait concerner toutes les îles de l'océan indien. Dans cette étude, nous précisons les principaux traits de vie du parasitoïde et sa répartition géographique à La Réunion, seule île de la région où il a été trouvé. II montre une longévité élevée, surtout à de basses températures, et une durée de développement pré-imaginal de 23 jours à 25°C. Le parasitisme d'E. guadeloupae se caractérise par une préférence pour les stades précoces de développement de son hôte principal (A. dispersus), et une spécificité parasitaire qui révèle des possibilités de ponte dans d'autres espèces d'aleurodes. Les prospections de terrain montrent qu'il est répandu dans la majeure partie des zones de basse altitude de l'île et révèle des taux de parasitisme très élevés sur son hôte préférentiel. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Aleurodicus dispersus, Encarsia, Plante de culture

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Mots-clés complémentaires : Encarsia guadeloupea

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Auteurs et affiliations

  • Mollot Grégory, Université de Nice (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/550251/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-06 ]