Agritrop
Home

Valorisation de l'eau souterraine par les cultures fourragères dans le périmètre irrigué du Tadla, Maroc

Hammani Ali, El Masri A., Bouaziz Ahmed, Kuper Marcel. 2009. Valorisation de l'eau souterraine par les cultures fourragères dans le périmètre irrigué du Tadla, Maroc. In : Economies d'eau en systèmes irrigués au Maghreb : Actes du quatrième atelier régional, 26-28 mai 2008, Mostaganem, Algérie. Hartani Tarik (ed.), Douaoui Abdelkader (ed.), Kuper Marcel (ed.). Montpellier : CIRAD, 10 p. Atelier Régional du Projet Sirma. 4, Mostaganem, Algérie, 26 May 2008/28 May 2008.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_553136.pdf

Télécharger (117kB) | Preview

Abstract : Après la libéralisation des assolements, les superficies emblavées en luzerne dans le périmètre irrigué du Tadla ont connu une nette augmentation. Elles sont passées de 12 000 ha en 1990 à 24 000 ha en 2006 alors que les dotations en eau de surface de la luzerne à l'échelle du périmètre n'ont connu aucune évolution significative. Pour satisfaire ces nouveaux besoins en eau, les agriculteurs ont eu recours à l'eau souterraine. En effet, l'augmentation de la sole fourragère est fortement corrélée au nombre de puits et forages dans le périmètre. Ce recours aux ressources en eau souterraines constitue un choix stratégique des exploitations agricoles familiales pour la valorisation de l'eau au sein de la filière laitière. Les objectifs de ce travail sont d'évaluer le coût et les apports d'eau aux cultures fourragères notamment la luzerne, le bersim et le maïs en vue de comprendre comment ces dernières valorisent les différentes ressources en eau à l'échelle des exploitations agricoles familiales. Cette étude a été menée durant la campagne 2006-2007 chez cinq agriculteurs pratiquant les cultures fourragères. Le suivi des exploitations a été réalisé sous forme d'entretiens, d'enquêtes, de suivis de parcelles, d'élaboration de planning d'irrigation et de mesures de débits de pompage. Le coût du m3 pompé varie de 0,4 à 0,54 Dirhams. Les volumes d'eau apportés à la luzerne, au maïs fourrager et au bersim ont été en moyenne respectivement de 16 750, 4 956 et 5 700 m3/ha. Les efficiences agronomiques de valorisation de l'eau d'irrigation sont en moyenne respectivement de 2,2, 6,0 et 5,2 kg MV/m3 pour la luzerne, le maïs fourrager et le bersim ; ce qui correspond à environ 0,6, 1,9 et 0,8 kg MS/m3 d'eau. Il est suggéré d'approfondir l'étude sur un plus grand nombre d'exploitations et de réaliser des recherches plus fines sur les techniques d'économie d'eau pour les différentes cultures tout en étudiant la possibilité de reconvertir une partie des luzernières en maïs fourrager et en bersim. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Plante fourragère, eau souterraine, Périmètre irrigué

Mots-clés géographiques Agrovoc : Maroc

Classification Agris : P10 - Water resources and management
F06 - Irrigation

Auteurs et affiliations

  • Hammani Ali, IAV Hassan II (MAR)
  • El Masri A., IAV Hassan II (MAR)
  • Bouaziz Ahmed, IAV Hassan II (MAR)
  • Kuper Marcel, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR) ORCID: 0000-0002-1240-0592

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/553136/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-12-10 ]