Agritrop
Home

Influence d'une gamme d'intensification de systèmes de culture sur le réseau trophique du charançon du bananier Cosmopolites sordidus (Germar)

Kulagowski Rémy. 2009. Influence d'une gamme d'intensification de systèmes de culture sur le réseau trophique du charançon du bananier Cosmopolites sordidus (Germar). Gradignan : ENITAB, 44 p. Mémoire d'ingénieur : Gestion intégrée des agrosystèmes et des paysages. Production intégrée : Ecole nationale d'ingénieurs des travaux agricoles de Bordeaux

Disertation
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_553485.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : La compréhension de l'effet de l'intensification de parcelles existantes sur la régulation des bioagresseurs peut permettre la mise en évidence de mécanismes pouvant être utilisés dans la conception de systèmes de culture innovants. Le concept de réseau trophique peut aider à cette compréhension. Dans cette étude, l'effet d'un gradient d'intensification (constitué de 9 parcelles) sur le réseau trophique du charançon du bananier (Cosmopolites sordidus) a été étudié. Des analyses isotopiques (?13C et ?15N) ont permis de caractériser ce réseau trophique. Les différentes parcelles testées ont montré des différences importantes concernant l'abondance des populations du charançon et de différentes espèces de fourmis. De plus une corrélation négative entre abondance du charançon et abondance des fourmis a été montrée. Une régulation possible des charançons par les fourmis est possible. L'hypothèse d'une régulation importante par les fourmis a déjà été émise dans d'autres endroits mais des études complémentaires pour estimer le potentiel de prédation doivent être réalisées. Le gradient d'intensification n'a pas montré de relation claire avec l'abondance des différents taxa étudiés. Cependant, il semble que la teneur en isotopes, notamment en ?15N, de certains taxa (fourmis et carabes) soit modifiée par le gradient d'intensification. Ce résultat peut être expliqué par une augmentation de l'omnivorie et une diminution de la prédation intraguilde en réponse à une modification du régime alimentaire de ces prédateurs. Différentes études mentionnant l'utilisation des fourmis comme agents de lutte biologique sont décrites et discutées. Les nouveaux systèmes de cultures, utilisant notamment des plantes de couverture, pourraient favoriser les populations de ces prédateurs généralistes, et ainsi augmenter leur potentiel de contrôle du charançon. Dans de futures expérimentations, il serait intéressant de confirmer ces résultats au laboratoire et en utilisant des parcelles expérimentales au champ permettant de tester différents niveaux de biodiversité.(Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa, Cosmopolites sordidus

Mots-clés géographiques Agrovoc : Martinique

Classification Agris : H10 - Pests of plants
F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Kulagowski Rémy, CIRAD-PERSYST-UPR Systèmes bananes et ananas (MTQ)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/553485/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]