Agritrop
Home

Comparaison de l'efficacité de deux méthodes de multiplication rapide de plants de bananier à partir de l'étude des caractéristiques agronomiques d'un hybride de bananier plantain (Musa spp.)

Sadom Léopold, Tomekpé Kodjo, Folliot Michel, Côte François-Xavier. 2010. Comparaison de l'efficacité de deux méthodes de multiplication rapide de plants de bananier à partir de l'étude des caractéristiques agronomiques d'un hybride de bananier plantain (Musa spp.). Fruits, 65 (1) : pp. 3-9.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_553585.pdf

Télécharger (196kB) | Preview

Titre anglais : Comparison of the effectiveness of two vegetative propagation methods for banana trees from the study of the agronomic characteristics of a hybrid of plantain (Musa spp.) / Titre espagnol : Comparación de la eficacia de dos métodos de multiplicación rápida de plantones de banano, a partir del estudio de las características agronómicas de un híbrido de banano plátano (Musa spp.)

Quartile : Q4, Sujet : HORTICULTURE

Abstract : Introduction. Nos travaux ont eu pour objectif de comparer les performances agronomiques des plants d'un hybride de bananier plantain (CRBP-39, Musa cv. AAAB) obtenus par utilisation de deux méthodes de multiplication végétative : la culture de tissus in vitro (CIV) et une technique de propagation par multiplication de plants à partir de fragments de tiges (dite technique des PIF) développée récemment. L'étude, effectuée au Cameroun, a été menée en altitude (1250 m) ; elle a porté sur un cycle de culture. L'hybride CRBP-39 a été choisi en raison de sa résistance à la maladie des raies noires et de ses performances agronomiques. Matériel et méthodes. Des vitroplants et des plants obtenus par la technique des PIF, technique de propagation horticole développée au CARBAP (Cameroun), ont été plantés séparément en blocs, dans des parcelles de terrain élémentaires de 16 plants. Aucun traitement chimique n'a été appliqué contre la maladie des raies noires. Les observations ont été faites essentiellement sur des caractéristiques agronomiques. Résultats et discussion. Pour le pied-mère, il n'y a eu aucune différence significative entre les plantes obtenues à partir de l'une ou de l'autre méthode de multiplication végétative quant à la taille et au périmètre de la pseudo-tige ; le nombre de feuilles fonctionnelles à la floraison ; la durée du cycle de production ; le poids de régime ; le nombre de mains et de fruits du régime ; la longueur et la circonférence du fruit. Pour le rejet successeur, il y a eu des différences significatives de taille et de périmètre de la pseudo-tige, ainsi que du nombre de feuilles émises et fonctionnelles à la récolte. Ces résultats montrent globalement une grande similitude des caractéristiques agronomiques des plants issus des deux méthodes de multiplication végétative. La technique des PIF, de plus en plus utilisée compte tenu de sa simplicité, son faible coût de production et sa rapidité de mise en oeuvre, est donc une technique horticole qui permet de produire des plants de qualité agronomique comparable aux vitroplants. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Introduction. The objective of our study was to evaluate the agronomic performance of plantain hybrid plants (CRBP-39, Musa cv. AAAB) obtained through two vegetative propagation methods: in vitro culture, called the “CIV technique”, and a newly developed technique of plants derived from stem bits, called the “PIF technique”. The study, carried out in Cameroon, took place at a high altitude (1250 m) and covered one cropping cycle. The CRBP-39 hybrid was chosen because of its resistance to Black Leaf Streak Disease and its agronomic performance. Materials and methods. Vitroplants and plants obtained through the PIF technique developed at CARBAP (Cameroon) were planted separately in elementary plots of 16 plants. No chemical control was administered against Black Leaf Streak Disease. Observations were essentially made on agronomic characteristics. Results and discussion. For the mother crop, there was no significant difference between the plants obtained from one or the other vegetative propagation method concerning their pseudo-stem height and girth; the number of functional leaves at shooting; the duration of the production cycle; the bunch weight; the number of hands and fruits of the bunch; and the length and circumference of the fruit. For the ratoon crop, significant differences were observed concerning the pseudo-stem height and girth, and the number of emitted and functional leaves at harvest. These results globally indicate a strong similarity in vegetative and bunch characteristics of plants propagated with one or the other method. The PIF technique, which is used more and more by small-scale farmers because of its simplicity, rapidness and low cost of production, is a method of vegetative propagation that helps to produce plants similar to tissue cultured plants in terms of agronomic qualities. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa (bananes), Hybride, Performance de culture, Caractère agronomique, Matériau de multiplication, Multiplication végétative

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : F02 - Plant propagation
F01 - Crops
F30 - Plant genetics and breeding

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Sadom Léopold, CARBAP (CMR)
  • Tomekpé Kodjo, CIRAD-BIOS-UPR Multiplication végétative (CMR)
  • Folliot Michel
  • Côte François-Xavier, CIRAD-PERSYST-UPR Systèmes bananes et ananas (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/553585/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-03 ]