Agritrop
Home

The genetic structure of West African cacao and new hybrid population as revealed by simple sequence repeat markers (SSRs)

Aikpokpodion Peter O., Kolesnikova-Allen Maria, Adetimirin Victor O., Motamayor Juan Carlos, Gilmour Martin, Eskes Albertus, Schnell Raymond J.. 2010. The genetic structure of West African cacao and new hybrid population as revealed by simple sequence repeat markers (SSRs). In : 15th International Cocoa Research Conference : cocoa productivity, quality, profitability, human health and the environment = 15e Conférence internationale sur la recherche cacaoyère : Productivité, qualité, rentabilité du cacao, santé humaine et environnement ; 15 Conferencia Internacional de Pesquisas em Cacau. Cacau : produtividade, qualidade, rentabilidade, saude humanna e amb. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, pp. 135-142. Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 15, San José, Costa Rica, 9 October 2006/14 October 2006.

Paper with proceedings
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_553706.pdf

Télécharger (139kB)

Titre portugais : Mudança genética na estrutura do cacau da Africa Ocidental e evolução de uma nova população híbrida revelada por marcadores de repetição de sequência simples (SSRs) / Titre français : Dérivé génétique des populations de cacao d'Afrique Occidentale et évolution d'une nouvelle population hybride révélée par des marqueurs (SSRs) / Titre espagnol : Cambio genético en la estructura del cacao del Africa Occidental y evolución de una nueva población de híbridos revelada por

Abstract : Introduit en Afrique occidentale à la fin du 19e siècle et cultivé depuis plus de 130 ans, le cacaoyer (#Theobroma cacao# L.) est devenu la première espèce d'arboriculture au plan économique, source importante de revenus pour les pays producteurs et leurs cacaoculteurs dont la production représente 70 % de la production mondiale de cacao. L'Amelonado de la population de Forasteros de Basse Amazonie (Bahia) fut le premier introduit et cultivé, ainsi que certaines variétés de Trinitario jusqu'à ce qu'une épidémie de CSSV (oedème des pousses du cacaoyer) ravage et détruise presque totalement l'industrie durant les années 1930. Au début des années 1940, de nouveaux clones de Forasteros de Haute Amazonie furent introduits. Au cours des 50 dernières années, la diffusion massive de nouveau matériel végétal, la mise en place de programmes de sélection systématique, de sélection dans les exploitations cacaoyères, l'introduction de nouvelles techniques de culture et la pratique de la culture intensive ont abouti à la création d'une nouvelle population hybride qui a évolué de manière similaire à la population de Trinitarios après le cyclone de 1727 à Trinidad. Des analyses multivariées de données moléculaires obtenues à partir de treize loci microsatellites sur quelque 600 génotypes ont montré que l'Amelonado d'Afrique occidentale constituait 8,8 % de la population totale ; le F3 Amazon 14 % ; la combinaison Criollo/Trinitario 2,2 % et la population hybride 75 % de cette population totale. Les résultats de cette étude montrent que la majeure partie des exportations venant du Nigeria et aussi du Ghana et de Côte d'Ivoire qui ont des populations similaires, sont issus de cette population hybride. En conséquence, il est proposé d'établir une nouvelle nomenclature, l'AMELZONARIO, pour cette population hybride pour la différentier des populations plus courantes - l'Amelonado d'Afrique occidentale et le F3 Amazon. Cette étude montre également que la culture de l'Amelonado d'Afrique occidentale, autrefois très répandue, et qui a des caractéristiques génétiques et de qualité uniques, est en voie de disparition rapide. Des suggestions ont été faites concernant l'étude des caractères agronomiques et de qualité de ces populations qui peuvent avoir des conséquences en termes de commercialisation, de préférences du consommateur et de conservation de la population d'Amelonado d'Afrique occidentale. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Aikpokpodion Peter O., CRIN (NGA)
  • Kolesnikova-Allen Maria, IITA (NGA)
  • Adetimirin Victor O.
  • Motamayor Juan Carlos, USDA (USA)
  • Gilmour Martin, MARS Confectionery (GBR)
  • Eskes Albertus, CIRAD-CP-UPR Bioagresseurs de pérennes (FRA)
  • Schnell Raymond J., USDA (USA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/553706/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]