Agritrop
Home

La population d'éléphants du parc national de Zakouma (Tchad)

Poilecot Pierre, Djimet Bechir, Ngui Takene. 2010. La population d'éléphants du parc national de Zakouma (Tchad). Bois et Forêts des Tropiques (303) : pp. 83-91.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img] Published version - Français
License Licence Creative Commons.
document_554489.pdf

Télécharger (1MB)

Titre espagnol : La poblacion de elefantes del parque nacional de Zamouka, Chad / Titre anglais : The elephant population in Zakouma national park (Tchad)

Abstract : Dans les années 1970-1980, la faune du parc national de Zakouma, dans le sud-est du Tchad, avait souffert de périodes instables sur le plan politique, de sécheresses récurrentes et d'une sérieuse épidémie de peste bovine. Les mesures de conservation mises en oeuvre à partir de 1989, avec le soutien de l'Union européenne, avaient permis une rapide reconstitution de la plupart des espèces de grands mammifères. Les résultats obtenus à la suite de récents dénombrements aériens, réalisés entre 2005 et 2009, ont cependant révélé une nette diminution de la population d'éléphants. En effet, estimée à environ 3 900 individus en 2005, elle a commencé à décliner à partir de la saison sèche 2006 où elle ne comptait plus que 3 000 animaux. Les effectifs ont ensuite brutalement régressé de 940 individus en 2008 à seulement 620 en 2009. Cette chute drastique, de près de 70 % de la population d'éléphants, est corrélée à un nombre important de carcasses, correspondant à des éléphants récemment abattus, principalement distribuées dans la partie est de l'aire protégée, au sein des vallées du réseau hydrographique majeur. Le braconnage, qui a toujours constitué une menace pour les éléphants de Zakouma, n'avait jamais atteint une telle intensité et correspond à la reprise du commerce international de l'ivoire en 2006. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : In the 1970s and 1980s, the wildlife in Zakouma National Park, in southeastern Chad, had suffered from periods of political instability, recurrent drought and a serious epidemic of rinderpest. The conservation measures implemented as from 1989, with support from the European Union, soon restored most of the large mammal species. However, the results of recent aerial counts carried out from 2005 to 2009 reveal a steep decline in the elephant population. From an estimated total of about 3 900 individuals in 2005, the population began to decline in the 2006 dry season, when only 3 000 animals were counted. Their numbers then dropped steeply to 940 individuals in 2008 and only 620 in 2009. This dramatic decline, amounting to almost 70 % of the elephant population, is correlated with a large number of carcasses of recently shot elephants, which have been found mainly in the eastern part of the protected areas in the valleys of a large hydrographic network. Poaching, which has always been a threat to the Zakouma elephants, had never before reached such proportions and coincides with the reopening of the international ivory trade in 2006. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Éléphant d'afrique, Mammifère, Animal sauvage, Parc national, Chasse, Ivoire, Conservation des ressources, Dynamique des populations, Population animale, Impact sur l'environnement

Mots-clés géographiques Agrovoc : Tchad

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
L20 - Animal ecology
L74 - Miscellaneous animal disorders
K01 - Forestry - General aspects

Champ stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

  • Poilecot Pierre, CIRAD-ES-UPR AGIRs (FRA)
  • Djimet Bechir, Projet CURESS (TCD)
  • Ngui Takene, Projet CURESS (TCD)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/554489/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-23 ]