Agritrop
Home

Stratégies de valorisation des ressources alimentaires de l'écosystème saharien par le dromadaire

Chehma Abdelmadjid, Faye Bernard. 2009. Stratégies de valorisation des ressources alimentaires de l'écosystème saharien par le dromadaire. In : Séminaire International sur la Protection et Préservation des Ecosystèmes Sahariens, 13-15 décembre 2009, Ouargla, Algérie. s.l. : s.n., 6 p. Séminaire International sur la Protection et Préservation des Ecosystèmes Sahariens, Ouargla, Algérie, 13 December 2009/15 December 2009.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_554497.pdf

Télécharger (190kB)

Abstract : L'écosystème saharien est caractérisé par des conditions édapho-climatiques très rudes et très contraignantes, ne permettant le développement que d'un couvert floristique particulièrement adapté (plantes lignifiées, halophytes, épineuses...). Dans cet environnement aux maigres ressources, le dromadaire exprime des capacités remarquables d'adaptation lui permettant de valoriser au mieux les ressources disponibles des écosystèmes sahariens. En effet il arrive à survivre, se reproduire et même à produire (viande, lait ...etc.) selon un mode d'élevage extensif basé totalement sur l'exploitation naturelle de ces parcours sahariens. Le présent travail fait une synthèse des différentes caractéristiques digestives, alimentaires et comportementales de cette espèce dont l'ensemble donne sens à la notion d'adaptabilité du dromadaire aux écosystèmes désertiques. Ces facultés d'adaptation peuvent se décliner selon deux types de stratégie: (i) une stratégie physiologique (stockage, économie des déperditions, recyclage), (ii) une stratégie comportementale (pâturage déambulatoire, espacement des périodes d'abreuvement, sélection des plantes, diversité floristique de la ration). Ces stratégies, ajoutées aux particularités anatomiques de l'animal (pied souple impliquant un faible piétinement, long cou permettant l'accès aux strates supérieures de la végétation) en font un animal à faible impact environnemental. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : L51 - Animal physiology - Nutrition
L02 - Animal feeding
L20 - Animal ecology

Auteurs et affiliations

  • Chehma Abdelmadjid, Université Kasdi Merbah Ouargla (DZA)
  • Faye Bernard, CIRAD-ES-UPR Systèmes d'élevage (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/554497/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-19 ]