Agritrop
Home

Interactions entre les mouches des Cucurbitaceae (Diptera : Tephritidae), une plante hôte (courgette) et une plante piège (maïs) disposée en bandes et patchs intra-parcellaires à la Réunion

Bonnet Emilie. 2010. Interactions entre les mouches des Cucurbitaceae (Diptera : Tephritidae), une plante hôte (courgette) et une plante piège (maïs) disposée en bandes et patchs intra-parcellaires à la Réunion. Saint-Denis : Université de la Réunion, 35 p. Mémoire de master professionnel : Biodiversité et écosystèmes tropicaux : Université de la Réunion

Disertation
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_556199.pdf

Télécharger (2MB)

Abstract : Les mouches des Cucurbitaceae. (Diptera : Tephritidae), Bactrocera cucurbitae, Dacus ciliatus et Dacus demmerezi ont une forte incidence économique à l'île de La Réunion. La lutte chimique n'est plus considérée comme une solution durable de part les coûts et les dommages écologiques qu'elle occasionne. L'incorporation de biodiversité végétale dans les cultures et, notamment l'utilisation du maïs en tant que plante-piège, constitue un des modes de gestion privilégié, dans le cadre d'une gestion agroécologique. I.,a communauté de Mouches des Légumes présente à Tan Rouge en 2010, se caractérise par une augmentation des effectifs en fin de période, alors que le maïs est vieillissant et sec et qu'il n'y a plus de fruits (probablement en raison de l'émergence d'une deuxième génération d'adultes à partir des premières pontes observées. Cette communauté est dominée par B. cucurbitae à plus de 5O% durant toute la période d'observation. Le maïs accueille la majorité du peuplement (plus de 99% des adultes observés). I,e sex-ratio est équilibré sur le maïs (47% ± 4%), seules les femelles se rendent sur la culture. Le maïs abrite la majorité du peuplement qui est au repos durant la journée. Les mouches s'y concentrent au lever du jour puis se dispersent à la tombée de la nuit. La fréquentation de la culture, lorsque celle-ci présente des fruits, est une caractéristique des femelles. Elles se rendent sur la culture à des tranches horaires spécifiques, pour pondre. La forme et la taille de l'insertion de maïs influe sur la concentration des mouches. Le dispositif d'incorporation du maïs en forme de patch concentre plus de mouches que le dispositif en forme de bandes. L'utilisation des deux dispositifs peut cependant être envisagée. (résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Tephritidae, Piégeage des animaux, Plante hôte, Zea mays, Cucurbita pepo, Lutte biologique, Agroécosystème, Lutte antiravageur

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Classification Agris : H10 - Pests of plants
F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Bonnet Emilie, Université de la Réunion (REU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/556199/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-06 ]