Agritrop
Home

Cartographie spatiale de l'expression génique dans différents types des racines en réponse à un déficit hydrique chez Hevea brasiliensis

Putranto Riza Arief. 2010. Cartographie spatiale de l'expression génique dans différents types des racines en réponse à un déficit hydrique chez Hevea brasiliensis. Montpellier : UM2, 26 p. Mémoire de master : Biologie, Géosciences, Agronomie, Environnement. Biologie et Evolution des Plantes : Université Montpellier 2

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Les racines jouent un rôle dans la stabilité de la plante, mais aussi dans l'absorption et le transport de l'eau et des éléments minéraux. Lors d'un stress hydrique, elles sont affectées et servent comme organes de perception de signaux. Pourtant, le développement d'un système racinaire est spécifique chez les espèces dicotylédones pérennes, par rapport à celles de modèle connues. Certaines études ont été réalisées chez quelques espèces pérennes au niveau moléculaire afin d'identifier les gènes potentiels impliqués dans le stress hydrique. Cependant, les véritables connaissances sur les différents types de racines dans un système racinaire sont toujours manquantes. L'objectif de cette étude est donc de créer une cartographie spatiale de l'expression génique de collection des gènes disponibles dans les différents types de racines chez une espèce dicotylédone pérenne (Hevea brasiliensis) en réponse à un déficit hydrique par une approche de RT-PCR en temps réel. Premièrement, en s'appuyant de la base de données d'EST des racines d'hévéa contenant 50146 contigs, sept gènes ayant une forte homologie avec des gènes impliqués dans le développement racinaire ont pu être identifiés. Ces gènes ont été ajoutés à une collection de gènes cibles chez l'hévéa. Deuxièmement, sur la base des 48 gènes cibles de cette collection, l'ensemble de notre résultat a montré que la régulation spatiale de ces gènes est exacerbée par le déficit hydrique modéré (FTSW=0,4) (13 gènes chez les plantes témoins contre 22 chez les plantes traitées) dans de différents organes étudiés. Les niveaux d'abondance relative des transcrits en réponse au déficit hydrique varient significativement au sein d'un même organe pour moins de gènes (10 gènes). Au niveau des organes racinaires, les racines extra-fines sont révélées comme organe très sensible au déficit hydrique.(Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Hevea brasiliensis, Système racinaire, Expression des gènes

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
F62 - Plant physiology - Growth and development
H50 - Miscellaneous plant disorders

Auteurs et affiliations

  • Putranto Riza Arief, CIRAD-BIOS-UMR DAP (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/556649/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]