Agritrop
Home

Production laitière dans la zone sylvopastorale du Sénégal : étude des facteurs de variation et modes de gestion par les populations locales

Diop Amadou Tamsir, Ickowicz Alexandre, Diène M., Nzimulinda J.C., Schelling E.. 2009. Production laitière dans la zone sylvopastorale du Sénégal : étude des facteurs de variation et modes de gestion par les populations locales. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 62 (1) : pp. 39-47.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img] Published version - Français
License Licence Creative Commons.
document_557534.pdf

Télécharger (859kB)

Titre anglais : Milk production in the sylvopastoral zone of Senegal: variation factors and local populations' management system / Titre espagnol : Producción lechera en la zona silvo-pastoril de Senegal: estudio de los factores de variación y de los modos de gestión de las poblaciones locales

Abstract : Dans la région sahélienne du Sénégal, la production laitière des systèmes pastoraux connaît des variations interannuelles et intra-annuelles du fait que l'alimentation du cheptel est basée presque exclusivement sur les ressources naturelles. Les études menées à partir d'un dispositif de suivi dans les campements d'éleveurs et en station, et des données de la société Nestlé ont montré que la production laitière était fortement liée à la date de démarrage de la collecte, mais faiblement à la pluviométrie totale. La relation entre la production laitière totale et les indices de végétation normalisés (NDVI) était de type polynomial. Le pic de la production a été atteint au moment où la teneur en eau des fourrages a été de 70 p. 100. Des enquêtes auprès de pasteurs (hommes et femmes) appartenant à différentes ethnies et résidant dans les différents sous-systèmes de production (Walo, Djoloff et Ferlo) ont indiqué que la durée de lactation, le nombre de vaches et les espèces animales ont constitué les principaux facteurs de variation de la production laitière. En fonction de l'ethnie à laquelle ils appartenaient, différents acteurs ont été responsables de la gestion du lait. Le caillage et l'extraction du beurre ont constitué les deux modes de conservation, et cinq types de calebasses ont été utilisés lors du processus. Les produits laitiers occupaient encore une place importante dans les revenus agricoles et le lait caillé écrémé était le produit le plus commercialisé. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Production laitière, Bovinae, Ruminant, Fourrage, Teneur en eau, Durée de la lactation, Facteur climatique, Biomasse, Télédétection, Pâturages, Technologie alimentaire, Produit laitier, Système sylvopastoral, Groupe éthnique, Enquête, Petits ruminants

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal, Sahel

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
Q02 - Food processing and preservation

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Diop Amadou Tamsir, PPZS (SEN)
  • Ickowicz Alexandre, CIRAD-PERSYST-UMR ERRC (FRA) ORCID: 0000-0003-1436-7148
  • Diène M., CRZ (SEN)
  • Nzimulinda J.C., UCAD (SEN)
  • Schelling E., Swiss TPH (CHE)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/557534/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-25 ]