Agritrop
Home

Systèmes de culture, habitudes alimentaires et durabilité des agrosystèmes forestiers en Afrique (Guinée, Cameroun) : une approche géoagronomique

Camara Aboubacar Ahmadou, Dugué Patrick, Kalms Jean-Marie, Soulard Christophe-Toussaint. 2010. Systèmes de culture, habitudes alimentaires et durabilité des agrosystèmes forestiers en Afrique (Guinée, Cameroun) : une approche géoagronomique. In : International symposium ISDA 2010. Innovation and sustainable development in agriculture and food : Abstracts and papers = International symposium. ISDA 2010. Innovation et développement durable dans l'agriculture et l'agroalimentaire. Coudel Emilie (ed.), Devautour Hubert (ed.), Soulard Christophe-Toussaint (ed.), Hubert Bernard (ed.). UMR INNOVATION, CIRAD, Montpellier SupAgro, INRA. Montpellier : CIRAD, 12 p. International symposium ISDA 2010, Montpellier, France, 28 June 2010/1 July 2010.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_557870.pdf

Télécharger (462kB)

Abstract : Le constat de la dégradation rapide des écosystèmes forestiers d'Afrique subsaharienne évoque la croissance démographique comme étant la cause principale. Cette communication présente l'analyse comparative des dynamiques spatio-temporelles de deux régions forestières humides d'Afrique de l'Ouest (Guinée Forestière) et d'Afrique Centrale (Centre-Sud Cameroun). Elle montre que le choix des systèmes de culture, notamment vivriers, (et donc les habitudes alimentaires locales) peut expliquer la différence de pression anthropique sur les ressources naturelles entre ces deux situations à la densité de population rurale comparable. Ainsi les systèmes de culture vivriers à base de riz pluvial de coteaux ont une emprise spatiale bien supérieure (0,91 ha/habitant) à ceux observés au Centre-Sud Cameroun à base de plantes à tubercules et de bananier plantain (0,15 ha/habitant). Simultanément, l'extension d'agroforêts à base de cultures pérennes (café, cacao, fruitiers) consommateur en espace est actif en Guinée forestière et contribue à accroitre encore la pression sur les terres. Au Cameroun, cette pression anthropique demeure faible sauf si la production vivrière s'oriente beaucoup plus vers les marchés urbains proches. Ces choix de cultures et d'assolement dépendent des conditions bio-physiques régionales ou locales, mais aussi, et surtout des facteurs endogènes comme les habitudes alimentaires (riz en Guinée, tubercules et banane plantain au Cameroun) et les demandes du marché local et régional. La compréhension de ces dynamiques socioéconomiques et agroécologiques implique de mobiliser plusieurs démarches, combinant géoagronomie, économie et socio-anthropologie. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
E51 - Rural population
P01 - Nature conservation and land resources

Auteurs et affiliations

  • Camara Aboubacar Ahmadou, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)
  • Dugué Patrick, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)
  • Kalms Jean-Marie, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)
  • Soulard Christophe-Toussaint, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/557870/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]