Agritrop
Home

Les déterminants de l'instabilité du prix des produits vivriers au Cameroun

Minkoua Nzie Jules René, Temple Ludovic, Kamgnia Dia Bernadette. 2010. Les déterminants de l'instabilité du prix des produits vivriers au Cameroun. In : Actes des 4èmes journées INRA-SFER-CIRAD de recherches en sciences sociales, 9-10 décembre 2010, Rennes. INRA, SFER, CIRAD. Paris : SFER, 23 p. Journées de recherches en sciences sociales. 4, Rennes, France, 9 December 2010/10 December 2010.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_558238.pdf

Télécharger (244kB)

Abstract : Les prix des vivriers sur les marchés urbains en Afrique subsaharienne sont la principale source de revenu des producteurs agricoles et déterminent les coûts d'accès à la nourriture des ménages urbains. Leurs fluctuations étant reconnues comme préjudiciables à un ajustement optimal de l'offre et de la demande, nous cherchons à en comprendre les déterminants. Pour cela nous focalisons l'analyse sur le prix des produits vivriers non stockables, tels que les fruits et les légumes, sur les marchés de Yaoundé et de Douala au Cameroun. Les données mobilisées (prix des produits, du carburant, indices pluviométriques, politiques gouvernementales, demande sous régionale) sont produites par différentes institutions : Institut National de la Statistique, service météorologique national, structures de recherches sur une période allant de Janvier 1994 à Décembre 2008. Elles permettent de mesurer statistiquement l'instabilité des prix par couples de produits (produits périssables et leur quasi substituts stockables) d'une part et de tester économétriquement les déterminants des mouvements des prix respectivement sur la tomate, le plantain et la pomme de terre sur les deux marchés susmentionnés. Les résultats descriptifs montrent que les prix des produits frais sur les marchés de Yaoundé et de Douala, sont plus instables que ceux des produits stockables qui leurs sont substituables exception faite des dérivés du manioc au marché de Douala. D'un point de vue économétrique, nous mettons en évidence les effets (i) des anticipations des producteurs et commerçants (offreurs) sur l'état du marché basées sur les prix de la période précédente, (ii) du prix de l'essence mesurant les variations des coûts de transport qui ont un effet significatif dans l'explication des prix des produits vivriers dans les villes (iii) des mesures gouvernementales et le rôle incertain du prix des produits importés. En l'occurrence sur ce dernier point, les changements de la demande sous régionale (CEMAC) ont peu d'effet sur l'instabilité des prix urbains sauf pour le plantain à Douala. Ces résultats préconisent l'activation des recherches technologiques qui améliorent les capacités de stockage ou diminuent les coûts de transport des produits vivriers à travers principalement la baisse du prix du carburant.. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : E70 - Trade, marketing and distribution

Auteurs et affiliations

  • Minkoua Nzie Jules René, Université de Yaoundé 2 (CMR)
  • Temple Ludovic, CIRAD-ES-UMR MOISA (FRA) ORCID: 0000-0001-8723-4245
  • Kamgnia Dia Bernadette, Université de Yaoundé 2 (CMR)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/558238/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-12-05 ]