Agritrop
Home

Vers une stratégie de gestion des feux de brousse dans la zone d'intervention de Wula-nafaa : régions de Tambacounda, kolda et Sedhiou

Arbonnier Michel, Gueye Beytir. 2010. Vers une stratégie de gestion des feux de brousse dans la zone d'intervention de Wula-nafaa : régions de Tambacounda, kolda et Sedhiou. Washington : USAID, 121 p.

Technical and research document
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_558795.pdf

Télécharger (6MB)

Abstract : L'étude vers une gestion des feux de brousse a été réalisée à la demande de la Direction des Eaux et Forêts du Ministère de l'Environnement et de la Protection de la Nature, sur financement de l'USAID. Le but de cette étude est de recenser les pratiques traditionnelles et modernes qui concernent la lutte contre les feux de brousse. La philosophie est de faire évoluer la vision de l'ensemble des acteurs pour passer de la lutte contre les feux tardifs et incontrôlés (posture défensive) à la maîtrise et à la gestion des feux précoces (posture préventive). Une enquête a été menée dans les villages et plusieurs entretiens-interviews ont été conduits auprès des services techniques de l'Etat. Ils font apparaître que la gestion traditionnelle des feux précoces est toujours vivace, malgré quelques obstacles issus de contraintes réglementaires. La réglementation concernant les feux de brousse a considérablement évolué depuis l'Indépendance du Sénégal, notamment grâce à la Loi n°96-07 du 27 décembre 1996 portant sur la décentralisation de compétences en matière de gestion des ressources naturelles, jadis dévolues à 1'Etat, aux collectivités locales. Elle donne désormais aux populations locales le droit et le devoir de gérer elles-mêmes leurs ressources naturelles. Un bilan est présenté ici et fait le point sur les rôles et fonctions de chaque acteur impliqué dans la gestion participative des ressources naturelles. Des expériences répondant à cette approche sont actuellement à l'essai dans les régions de Tambacounda, Kolda et Sédhiou. Des voies exploratoires sont proposées, à partir de ces cas concrets, en vue d'instaurer la maîtrise des feux, au moyen de l'établissement de plans de gestion des feux précoces, des plans d'aménagement et/ou d'occupation des sols en tenant compte de tous les acteurs. Un volet important de ce plan de gestion des feux comporte le renforcement des capacités techniques et financières. Il devrait permettre de renforcer le rôle et les capacités des acteurs pour la maîtrise des techniques de lutte contre les feux, et pour gérer leur terroir et ses ressources. Toutefois les antagonismes coutumiers très anciens freinent considérablement la mise en place ce cet aménagement des feux. Ceux-ci sont de plus en plus exacerbés par une insécurité foncière grandissante, liée à l'accroissement démographique et à la spéculation. Mots clé : Sénégal, Feux de brousse, Feux précoces, Gestion participative, Plan de gestion.(Résumé d'auteur)

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
H50 - Miscellaneous plant disorders
000 - Autres thèmes

Auteurs et affiliations

  • Arbonnier Michel, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)
  • Gueye Beytir, Ministère de l'environnement et de la protection de la nature (Sénégal) (SEN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/558795/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]