Agritrop
Home

Mission scientifique paléo anthropologique franco-tchadienne dans le cadre de l'étude de la reconstitution des paléo-environnements des hominidés anciens d'Afrique centrale : mission du 27 septembre au 16 octobre 2010

Poilecot Pierre, Novello Alice. 2010. Mission scientifique paléo anthropologique franco-tchadienne dans le cadre de l'étude de la reconstitution des paléo-environnements des hominidés anciens d'Afrique centrale : mission du 27 septembre au 16 octobre 2010. Montpellier : CIRAD, 95 p.

Mission report
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_559130.pdf

Télécharger (10MB)

Abstract : La mission conduite au Tchad, du 27 septembre au 16 octobre 2010, s'est inscrite dans le cadre d'une collaboration entre le CIRAD, l'Université de Poitiers (Département de Paléoanthropologie) et le CEREGE (Centre Européen de Recherche et d'Enseignement des Géosciences de l'Environnement - UMR6635 - CNRS/Université d'Aix-Marseille). Ces deux dernières institutions encadrant la thèse de Mlle Alice Novello sur la " Reconstruction des paléo-environnements des hominidés anciens d'Afrique Centrale ". Une analyse croisée des assemblages de phytolithes (particules d'opale biogénique), observées dans les plantes et le sol, et des préférences écologiques des espèces étudiées devrait améliorer l'interprétation des assemblages phytolithes/fossiles et contribuer ainsi à des reconstructions paléoenvironnementales plus précises Cette mission s'est déroulée en deux temps : une première expédition dans la région sud du Tchad, de N'Djaména à Sarh et une seconde plus au nord, de N'Djaména à Am Timan puis de Mongo au Bahr el Ghazal. Les conditions météorologiques et l'état des pistes, encore parfois inondées du fait du prolongement de la saison des pluies, n'ont pas permis l'accès aux Lacs Iro (sud-ouest) et Fitri (nord). Il a été cependant possible d'accéder au Lac Tchad et d'effectuer un circuit en pirogue pour observer la végétation herbacée des berges du Lac et des petites îles flottantes. Cette mission avait comme objectifs de : - réaliser un large échantillonnage de sols/sédiments actuels associés à des zones de végétation et terrains divers et variés (Domaines soudanien et sahélien du Tchad); - dresser la liste floristique complète de chacune des zones de végétation/terrains échantillonnés; - réaliser un herbier des espèces herbacées " types " retrouvées dans ces zones (Poaceae et Cyperaceae). Au total 60 sites ont été retenus pour les études de la végétation et les prélèvements de sol (72 au total) : près de 300 spécimens furent rapportés pour identification et vérification de détermination: certains d'entre eux seront conservés au sein de l'Herbier ALF du CIRAD.près de 300 échantillons botaniques ont été rapportées pour identification ou vérification de détermination. Les relevés de végétation ont pris en compte la végétation ligneuse et herbacée de façon à permettre une description des différents types de végétation observés. Les inventaires ont cherché à définir la composition floristique la plus précise de chaque site et d'estimer l'abondance/dominance des principales espèces. Forêts claires, savanes arbustives à boisées, constituant des formations plurispécifiques, furent les principaux types de végétation observés avec cependant des savanes plus ou moins monospécifiques et denses représentées par des peuplements d'Acacia seyal. Au total 114 espèces ligneuses et 216 espèces herbacées (dont une majorité de Poaceae) furent recensées dans les divers types de végétation. Les Poaceae les plus caractéristiques, au sein du tapis herbacé plus ou moins homogène (et parfois pratiquement inexistant) de ces formations, sont Andropogon gayanus, A. pseudapricus, A. tectorum, Aristida mutabilis, Brachiaria ramosa, Cenchrus biflorus, Digitaria ciliaris, D. gayana, Enteropogon prieurii, Hyparrhenia bagirmica, Loudetia simplex, L. togoensis, Panicum laetum, Pennisetum pedicellatum, P. violaceum et Schoenefeldia gracilis. Les savanes marécageuses, temporairement inondées, furent un autre type de végétation étudiée caractérisé par un cortège floristique très différent. Les principales espèces graminéennes rencontrées dans ces marécages sont Brachiaria jubata, Echinochloa pyramidalis, Eragrostis squamata, Leersia hexandra, Panicum subalbidum, P. fluviicola, Setaria sphacelata, Oryza longistaminata, O. barthii et Vetiveria nigritana. L'étude de la végétation de quelques mares temporaires a permis de récolter quelques Cyperaceae dont Cyperus difformis, C. longus, C. pustulatus, Eleocharis dulcis, Fimbristylis tomentosa, Pycreus macrostachyos, Schoenoplectu

Mots-clés Agrovoc : Végétation, Herbier, Enquête, Poaceae, Cyperaceae, Savane

Mots-clés géographiques Agrovoc : Zone soudano-sahélienne, Tchad

Classification Agris : F70 - Plant taxonomy and geography
B50 - History

Auteurs et affiliations

  • Poilecot Pierre, CIRAD-ES-UPR AGIRs (FRA)
  • Novello Alice

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/559130/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]