Agritrop
Home

Jeux de rôles comme objets frontières dans un conflit de partage de l'eau d'irrigation au Bhoutan

Queste Jérôme, Bousquet François, Gurung Tayan Raj, Trébuil Guy. 2011. Jeux de rôles comme objets frontières dans un conflit de partage de l'eau d'irrigation au Bhoutan. Cahiers Agricultures, 20 (1-2) : pp. 118-123.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_559994.pdf

Télécharger (587kB)

Titre anglais : Role-playing games as boundary objects in an irrigation water sharing conflict in Bhutan

Quartile : Q3, Sujet : AGRICULTURE, MULTIDISCIPLINARY / Quartile : Q4, Sujet : AGRONOMY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Le partage de l'eau d'irrigation est souvent l'objet de négociations entre des acteurs ayant des connaissances de natures différentes : chercheurs et acteurs locaux, irrigants et gestionnaires. La construction d'accords sur les modalités de gestion de la ressource doit alors s'appuyer sur une traduction des connaissances et des cadres de référence de ces acteurs hétérogènes. Dans cette perspective, nous nous intéressons dans cet article au rôle d'" objets frontières ", ayant un sens différent dans différents mondes sociaux, mais suffisamment rigides pour conserver une identité propre. Ce cadre théorique est mis à l'épreuve par l'analyse d'une expérimentation de modélisation d'accompagnement menée au Bhoutan et reposant sur des jeux de rôles. Le suivi des sessions de jeu permet d'expliciter les frontières entre un groupe de scientifiques et deux groupes d'irrigants et de rendre compte des processus de traduction qui s'y opèrent. Ces informations peuvent être mobilisées en pratique pour la coconstruction de nouvelles règles d'usage de l'eau pour une gestion adaptative de cette ressource. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Irrigation water sharing is often negotiated between stakeholders with different levels of knowledge and different framing schemes: Scientists and local people, water users and water managers. Forging management agreements thus requires translation from one framing scheme to another. To explore this issue, in this article we investigate the role played by ''boundary'' objects, which display different meanings in different social worlds while being rigid enough to maintain an identity of their own. This theoretical framework was challenged by the analysis of a companion modelling experiment in Bhutan based on role-playing games. Tracking the game sessions allowed us to specify boundaries between three groups, one of scientists and civil servants and two of villagers. Translation processes were accounted for. This information may be used in practice for the co-construction of new water sharing rules in an adaptive management perspective. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Utilisation de l'eau, Gestion des ressources, Eau d'irrigation, Approches participatives, Évaluation de projet, Ressource en eau, Irradiation, Ressource renouvelable

Mots-clés géographiques Agrovoc : Bhoutan

Mots-clés complémentaires : Jeu de role

Classification Agris : P10 - Water resources and management
F06 - Irrigation
U30 - Research methods
E14 - Development economics and policies

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/559994/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-26 ]