Agritrop
Home

Une forêt encore peu touchée : bois et charbon fournissent de l'argent aux migrants : Fonctions économiques et sociales des espèces végétales forestières. Village d'Ambohidray, Madagascar. Etude réalisée du 05 au 15 novembre 2007

Sibelet Nicole, Mutel Madeleine. 2007. Une forêt encore peu touchée : bois et charbon fournissent de l'argent aux migrants : Fonctions économiques et sociales des espèces végétales forestières. Village d'Ambohidray, Madagascar. Etude réalisée du 05 au 15 novembre 2007. Montpellier : CIRAD, 40 p.

Technical and research document
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_561172.pdf

Télécharger (461kB) | Preview

Abstract : Une volonté de restauration des écosystèmes forestiers va de paire pour plusieurs projets avec la nécessité d'améliorer les revenus. La présente étude vise à comprendre la dépendance des populations d'Ambohidray à Madagascar vis-à-vis de la forêt. Il s'agit notamment d'identifier les fonctions économiques et sociales des espèces végétales forestières. C'est dans le cadre d'une formation que s'est déroulée la présente recherche en deux parties : une partie théorique en salle et une partie pratique dans le fokontany d'Ambohidray, région de Moramanga notamment au travers d'entretiens semi-directifs. Les villageois vivent essentiellement de l'agriculture qui leur fournit l'alimentation de base telle les cultures vivrières et les arbres fruitiers. Le village dépend peu de la forêt actuellement. Peu de ménages exploitent la forêt même si celle -ci est bien connue des habitants. En total, 59 espèces végétales utiles ont été mentionnées dont 44 espèces ligneuses forestières, 10 espèces ligneuses non forestières. Parmi les espèces ligneuses 18 sont médicinales par exemple le "marovelo", 19 plantes servent à la construction, 6 espèces à l'artisanat et 5 espèces pour la fabrication de meubles. Concernant les ressources naturelles renouvelables, la population locale attend actuellement la confirmation officielle de la demande du transfert de gestion en se demandant toutefois si cela répondra vraiment à leurs aspirations notamment en termes de contribution à leurs besoins alimentaires et énergétiques. Tant que les autochtones pourront subvenir à leurs besoins alimentaires par l'agriculture ils n'auront qu'un recours limité à la forêt mais la pression des migrants sur la forêt entamée il y a 12 ans par l'exploitation du bois d'oeuvre et du charbon laisse les autochtones perplexes sur l'évolution de la forêt. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Plante ligneuse, Forêt, Plante, Produit forestier, Migration, gestion des ressources naturelles, Utilisation, Bois de chauffage, Charbon de bois

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
E50 - Rural sociology
K01 - Forestry - General aspects
P06 - Renewable energy resources

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/561172/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]