Agritrop
Home

Which instruments best tackle food price instability in developing countries?

Galtier Franck. 2011. Which instruments best tackle food price instability in developing countries?. Development in Practice, 21 (4-5) : pp. 526-535.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_561191.pdf

Télécharger (94kB)

Titre français : Quels instruments pour gérer l'instabilité des prix alimentaires dans les pays en développement? / Titre portugais : Quais instrumentos lidam melhor com a instabilidade do preço dos alimentos em paises em desenvolvimento?

Abstract : The food crisis of 2007 – 08 and the urban riots that ensued in some 40 developing countries placed the question of food price instability at the heart of policy debates. Since the 1980s, the prevailing idea has been that the best solution is managing risk without 'affecting prices' through private instruments (such as crop insurance, futures markets) in conjunction with the provision of safety nets for vulnerable populations. Nevertheless, this strategy did not prove effective: private risk-management instruments did not come to fruition, and safety nets did not succeed in preventing the deteriorating nutritional situation of vulnerable house- holds. This paper shows that the arguments against price stabilisation (the informational role of prices and the 'natural insurance' of producers) do not hold when the different causes of price instability are taken into account. The author proposes a typology of these causes. The paper closes by proposing relevant combinations of instruments for each cause of instability and discussing ways to implement them. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : La crise alimentaire de 2007-08 et les émeutes urbaines qu'elle a engendrées dans une quarantaine de pays en développement (PED) ont conduit à mettre la question de l'instabilité des prix alimentaires au coeur des débats. L'article rappelle que, depuis les années 1980, l'idée domine que la meilleure option consiste à gérer les risques sans 'toucher aux prix' grâce à des instruments privés (assurance récolte, marchés à terme) complétés par des filets de sécurité pour les populations vulnérables. Cependant, cette stratégie a mal supporte´ l'épreuve des faits : le développement des instruments prive´s de gestion des risques ne s'est pas produit et les filets de sécurité ne sont pas parvenus a` enrayer la de´gradation de la situation nutritionnelle des ménages vulnérables. L'article montre que les arguments a` l'encontre de la stabilisation des prix - le rôle informationnel des prix et 'l'assurance naturelle' des producteurs - ne tiennent pas si on prend en compte la diversité des causes de l'instabilité des prix. Il propose en outre une typologie de ces causes. Il présente enfin les combinaisons d'instruments adapte´es a` chacune des causes d'instabilité et discute de leurs modalités de mise en oeuvre. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : sécurité alimentaire, Prix, Produit alimentaire, Stabilisation des prix, Pays en développement, Évaluation du risque, Gouvernance, Analyse économique, Niveau de vie

Mots-clés géographiques Agrovoc : Monde

Mots-clés complémentaires : Politique publique, Crise alimentaire

Classification Agris : E14 - Development economics and policies
E71 - International trade

Champ stratégique Cirad : Axe 5 (2005-2013) - Politiques publiques, pauvreté et inégalités

Auteurs et affiliations

  • Galtier Franck, CIRAD-ES-UMR MOISA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/561191/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-12-25 ]