Agritrop
Home

Historique de l'introduction du genre Eucalyptus à Madagascar

Verhaegen Daniel, Randrianjafy Honoré, Montagne Pierre, Danthu Pascal, Rabevohitra Andrianasola Raymond, Tassin Jacques, Bouvet Jean-Marc. 2011. Historique de l'introduction du genre Eucalyptus à Madagascar. Bois et Forêts des Tropiques (309) : pp. 17-25.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
BFT_309_17-25.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre anglais : Reconstructing the history of Eucalyptus genus introduction in Madagascar / Titre espagnol : Reconstitución histórica de la introducción del género Eucalyptus en Madagascar

Quartile : Q4, Sujet : FORESTRY

Abstract : Une recherche documentaire a permis de reconstituer l'historique de l'introduction du genre Eucalyptus à Madagascar entre 1857 et 1889, et cela bien avant l'organisation des services forestiers de l'État. Plusieurs acteurs de différents pays ont procédé aux introductions de diverses espèces d'eucalyptus ; mais, à cette époque, l'identification des provenances d'origine des graines n'était jamais mentionnée. Ces introductions avaient notamment pour objectif d'assainir les régions humides infestées par le paludisme, de stabiliser les talus des routes, et de disposer d'arbres ornementaux et d'alignement pour les villes. Par la suite, les premiers boisements ont servi à délimiter les propriétés foncières, produire du bois dans la région centrale de l'Imerina et du Betsileo dépourvue de végétation ligneuse, puis, un peu plus tard, à assurer la production de combustible pour les locomotives à vapeur. Ces espèces fructifiant rapidement dans les conditions écologiques de Madagascar, la récolte de graines sur place fut donc possible dès 1895 pour mener à bien les premiers reboisements programmés par le Service des eaux et forêts. Il en résulte aujourd'hui un massif de près de 150 000 hectares menacé par le changement climatique et principalement par l'augmentation de la sécheresse qui aura un impact sur la productivité des boisements d'eucalyptus, et par conséquent sur les ressources et revenus des paysans des Hautes Terres de Madagascar. Ces eucalyptus ayant une origine inconnue détiennent une variabilité génétique probablement étroite. Aussi le développement de recherches apparaît-il nécessaire pour tester des hypothèses d'évolution de caractères favorisés par des facteurs exogènes. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Documentary research has enabled us to reconstruct the history of Eucalyptus introduction in Madagascar from 1857 to 1889, well before any State forest agencies were established. Several eucalyptus species were introduced from different countries by various players, but at the time, the identification of seed provenance was never specified. The reasons for introducing these species were, in particular, to drain malaria-infested wetlands, stabilise roadside embankments and provide ornamental and street trees in towns. Subsequently, the initial plantations were used to mark out property boundaries, produce timber in the treeless Imerina and Betsileo highlands in the centre of the country and, a little later, to produce fuel for steam engines. Madagascar's ecological conditions promote rapid fruiting in Eucalyptus species, and seeds were harvested as early as 1895 for the Water and Forests department's reforestation programmes. The resulting 150,000 hectares of Eucalyptus stands are now threatened by climate change, mainly because of worsening droughts that will affect their productivity and consequently the resources and incomes of smallholders in Madagascar's uplands. These Eucalyptus trees are of unknown origin and may well have a narrow range of genetic variability. Research would therefore be necessary to test hypotheses on the evolution of characteristics favoured by exogenous factors. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Eucalyptus, Introduction de plantes, Extension forestière, Histoire

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Classification Agris : K10 - Forestry production
B50 - History

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Verhaegen Daniel, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA)
  • Randrianjafy Honoré, CENDRADERU (MDG)
  • Montagne Pierre, CIRAD-ES-UPR BSef (MDG)
  • Danthu Pascal, CIRAD-ES-UPR BSef (MDG)
  • Rabevohitra Andrianasola Raymond, CENDRADERU (MDG)
  • Tassin Jacques, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)
  • Bouvet Jean-Marc, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/562850/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-09 ]