Agritrop
Home

Le brunissement interne de l'ananas (Ananas comosus (L). M) induit par un traitement au froid en post-récolte : physiopathie, mise au point d'outils moléculaires, expression de gènes et activités enzymatiques impliquées dans le catabolisme protéique

Raimbault Astrid-Kim. 2011. Le brunissement interne de l'ananas (Ananas comosus (L). M) induit par un traitement au froid en post-récolte : physiopathie, mise au point d'outils moléculaires, expression de gènes et activités enzymatiques impliquées dans le catabolisme protéique. Créteil : Université de Paris-Val-de-Marne, 202 p. Thèse de doctorat : Sciences de l'univers et de l'environnement : Université de Paris-Val-de-Marne

Thesis
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_563804.pdf

Télécharger (4MB)

Titre anglais : Induced Blackheart under postharvest chilling stress in Pineapple (Ananas comosus. (L). M): physiopathy, design of new tools, expression of genes and enzymatic activities involved in protein catabolism.

Encadrement : Zuily-Fodil, Y

Abstract : Le traitement au froid en post-récolte (TPR) des ananas (Ananas comosus. (L). M) destiné à ralentir la sénescence des fruits, induit " le brunissement interne de l'ananas " (BI). Afin d'étudier des gènes susceptibles de discriminer les variétés résistantes, une comparaison entre des fruits frais ou soumis au TPR a été réalisée pour 4 variétés d'ananas différant par leur résistance au BI. D'après les résultats, en réponse au TPR l'absence de symptômes de BI est associée à une " résistance membranaire " et à une faible activité de la polyphenol oxydase. L'étude de l'activité de la phénylalanine ammonia-lyase et de l'ascorbate peroxidase a révélé que le froid induit une stimulation de l'activité de ces enzymes chez une variété sensible au BI. L'étude du catabolisme protéique a montré que la résistance des fruits au BI était liée : à la sous-expression du gène d'une protéase à cystéine, et à une sur-expression de gènes codant une cystatine et une protéase à acide aspartique, dont l'ADNc a été caractérisé et cloné pour la première fois chez l'ananas. L'expression différentielle de ces gènes indique qu'ils pourraient être utilisés pour le criblage par PCR de variétés dans les programmes d'améliorations de l'ananas pour la résistance au BI. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Ananas (fruits), Ananas comosus, Stockage au froid, Brunissement enzymatique, Technologie après récolte, Activité enzymatique, Expression des gènes, Catéchol oxydase, Péroxydase, Catabolisme

Mots-clés géographiques Agrovoc : Martinique

Classification Agris : F62 - Plant physiology - Growth and development
F30 - Plant genetics and breeding
Q02 - Food processing and preservation

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Raimbault Astrid-Kim, Université de Paris-Val-de-Marne (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/563804/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]