Agritrop
Home

Les hommes et la forêt : analyse du système agraire de villages riverains à la forêt classée des trois rivières (nord Bénin) en vue de l'élaboration d'un plan d'aménagement participatif. Projet Arboral

Angles d'Ortoli Nicolas, Torne Celer Sylvie. 1999. Les hommes et la forêt : analyse du système agraire de villages riverains à la forêt classée des trois rivières (nord Bénin) en vue de l'élaboration d'un plan d'aménagement participatif. Projet Arboral. Cotonou : UNB, 145 p. Mémoire DAT : Université nationale du Bénin

Disertation
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_564038.pdf

Télécharger (7MB)

Abstract : Dans la forêt des Trois Rivières (nord-ouest du Bénin), site classé par l'Etat, l'agriculture et l'élevage (pâturages aériens) sont interdits. Ce sont cependant les deux usages principaux que font les populations riveraines de cette forêt. Les résultats présentés dans ce mémoire, obtenus principalement par des enquêtes de terrain (interviews, carte d'occupation des sols, ... ) dans deux villages riverains montrent que le système de culture reste la défriche-brûlis bien que le coton, introduit après 1960, ait modifié le système agraire et social. Les surfaces cultivées par personne sont aujourd'hui plus grandes à cause du coton (la surface vivrière par personne reste constante dans tous les systèmes de production actuels). Ce système est fortement consommateur d'espace forestier (la tête de rotation n'est plus seulement l'igname m~is aussi le coton; alimentation traditionnelle des bovins, plus nombreux, dans la forêt) et allonge le temps de culture (5 à 8 ans). Les villageois sont passés en masse dans la forêt classée depuis 1990, les terres hors de la forêt classée offrant entre autre moins d'espace, ou ayant souvent déjà été cultivées. Cette tendance continue. Le droit foncier traditionnel, sur lequel s'appuient les villageois, permet l'utilisation de cette forêt. Bien que les principaux usagers soient clairement les populations locales, la protection de la forêt n'est pas leur problème prioritaire car les ressources forestières ne sont pas considér~comme rares (à part pour la faune sauvage) étant donné la vaste étendue de la forêt. Surface arable et pâturage aérien, deux ressources forestières dont les exploitations sont assez incompatibles, sont ainsi exploités par les agro-éleveurs et les agriculteurs sans conflit majeur. L'intérêt pour les autres usages en forêt (cueillette, bois de chauffe) est faible. Ceci rend le contexte difficile pour une gestion participative bien qu'il existe une réelle volonté au niveau de l'Etat. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Gossypium, Participation, Forêt protégée, Forêt tropicale humide, Défrichement, Pâturage aérien, Droit coutumier, Aménagement forestier, gestion des ressources naturelles, Structure agricole, Ressource forestière, approches participatives

Mots-clés géographiques Agrovoc : Bénin

Classification Agris : K10 - Forestry production
P01 - Nature conservation and land resources
E90 - Agrarian structure

Auteurs et affiliations

  • Angles d'Ortoli Nicolas, CNEARC (FRA)
  • Torne Celer Sylvie, CNEARC (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/564038/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-27 ]