Agritrop
Home

Plasticité d'un allopolyploïde C. arabica en comparaison à ses espèces parentales diploïdes : variations de l'expression des gènes sous stress thermiques

Bardil Amélie. 2011. Plasticité d'un allopolyploïde C. arabica en comparaison à ses espèces parentales diploïdes : variations de l'expression des gènes sous stress thermiques. Montpellier : UM2, 216 p. Thèse de doctorat : Sciences : Université Montpellier 2

Thesis
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_564900.pdf

Télécharger (8MB)

Titre anglais : Plasticity of the allopolyploid C. arabica in comparison to its diploid parents: variations in gene expression under thermal stress

Encadrement : Lashermes, Philippe

Abstract : La polyploïdie est un mécanisme majeur d'adaptation et de spéciation chez les végétaux. Les polyploïdes seraient à l'origine de phénotypes nouveaux et de conquêtes de nouvelles niches écologiques. Coffea arabica est un allopolyploïde (2n=4x=44) relativement récent issu d'une hybridation entre deux espèces diploïdes proches (2n=2x=22), Coffea eugenioides et Coffea canephora. Les deux espèces, C. arabica et C. canephora, se différencient par leur aptitude par rapport aux variations des conditions environnementales. La culture de C. canephora est basée sur des populations présentant une diversité génétique importante alors que celle de C. arabica est basée sur une très faible diversité génétique. Nos objectifs ont été d'étudier 1) la divergence transcriptomique entre l'allopolyploïde et ses espèces parentales en faisant varier les conditions de température pendant la croissance ; 2) la plasticité de l'allopolyploïde face aux stress thermiques en s'intéressant à la voie de biosynthèse des acides gras ; 3) la comparaison du transcriptome de C. arabica avec les profils obtenus pour les transcriptomes de trois groupes génétiques distants de C. canephora. Une micropuce à ADN a été développée et des techniques basées sur la PCR quantitative en temps réel (qRT-PCR) et sur le séquençage à haut débit de fragments d'ARN (RNAseq) ont été utilisés. Les acides gras ont été déterminés par chromatographie en phase gazeuse. Il apparaît que la divergence entre l'espèce C. arabica et ses parents varie suivant la température. Nous avons également établi une meilleure tolérance traduisant une meilleure plasticité de l'allopolyploïde aux stress thermiques. A partir des données RNA seq, nous avons observé une grande variabilité des profils de transcriptome des trois groupes génétiques de C. canephora qui traduirait sa capacité à s'adapter à des niches écologiques variées. L'ensemble de ces résultats étaye l'hypothèse largement admise mais rarement démontrée que la duplication du génome chez un allopolyploïde est une source importante de plasticité et jouerait un rôle dans l'adaptation de celle-ci. Cette plasticité est basée sur des variations des niveaux d'expression génique dont les mécanismes de régulation restent à élucider. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Coffea arabica, Coffea canephora, Coffea eugenioides, Stress thermique, Polyploïdie, Diploïdie, Adaptation, Phénotype, Expression des gènes, Transcription, Biosynthèse, Acide gras

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique, Congo, Kenya, Nicaragua, Éthiopie, Java

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H50 - Miscellaneous plant disorders
F60 - Plant physiology and biochemistry
F62 - Plant physiology - Growth and development

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Bardil Amélie, CIRAD-BIOS-UMR RPB (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/564900/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]