Agritrop
Home

Rôle des TALEs dans la spécialisation du pouvoir pathogène de Xanthomonas citri pv.citri

Guardini Laëtitia. 2012. Rôle des TALEs dans la spécialisation du pouvoir pathogène de Xanthomonas citri pv.citri . Saint-Denis : Université de la Réunion, 87 p. Mémoire de master 2 : Bioingénierie-biotechnologies végétales : Université de la Réunion

Disertation
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_565672.pdf

Télécharger (2MB)

Abstract : Les souches de Xanthomonas citri pv. citri, agent pathogène responsable du chancre asiatique des agrumes, sont subdivisées en deux pathotypes en fonction de leur gamme d'hôte: le pathotype A, à large gamme d'hôte, et le pathotype A*, à gamme d'hôte restreinte. L'étude présentée ici vise à caractériser chez Xcc les TALEs (Transcription Activator Like Effectors), qui sont des protéines injectées dans la cellule hôte et pouvant jouer un rôle dans la restriction de la gamme d'hôte. Ces effecteurs de type III miment les facteurs de transcription eucaryotes pour activer certains gènes afin de favoriser l'infection. Les TALEs ont une structure particulière comprenant entre autre un domaine central constitué de répétitions de 34 acides aminés. Les travaux de Bogdanove et a en 2010l, ont abouti à la mise en évidence d'un code mettant en relation certains acides aminées de la protéine (aux 12e et 13e positions de chaque répétition, le RVD) avec la séquence cible de l'ADN de la plante, dans la région promotrice du gène à activer. L'implication des TALEs dans la spécialisation de la gamme d'hôte a été mise en évidence à plusieurs reprises chez d'autres bactéries phytopathogènes ; Par ailleurs, un rôle dans le développement du chancre bactérien des agrumes a été clairement démontré. Du fait de leur structure en séquences répétées, les TALEs ont un potentiel évolutif fort, ce qui supporte l'hypothèse d'un rôle dans l'évolution du pouvoir pathogène proprement dit. Cette étude vise à comprendre leur implication dans la détermination du spectre d'hôte chez Xcc. La caractérisation de la séquence des différents TALEs dans une collection mondiale de souches de Xcc a permis non seulement de confirmer une plus grande diversité de TALEs chez les souches de pathotype A, mais également de mettre en évidence la présence d'un homologue, pthA3 fortement conservé chez ce même pathotype. Enfin, ces travaux ont permis d'affiner la connaissance du TALE responsable de la formation des symptômes du chancre chez les différents pathotypes, TALE jusque là décrit comme composé de 17.5 répétitions (Al-Saadi et al en 2007). Les travaux de Southern blot, séquençage et mutagénèse ont confirmé que ce TALE est composé de 18.5 répétitions chez les souches du pathotype A*. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Guardini Laëtitia, CIRAD-AMIS-UMR PVBMT (REU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/565672/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]