Agritrop
Home

Les volailles pour un contrôle biologique des adventices dans les vergers

Lavigne Anaïs, Dumbardon-Martial Eddy, Lavigne Christian. 2012. Les volailles pour un contrôle biologique des adventices dans les vergers. Fruits, 67 (5) : pp. 341-351.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_565882.pdf

Télécharger (2MB)

Titre anglais : Poultry for biological control of weeds in orchards / Titre espagnol : Las aves de corral para un control biológico de los arvenses en huertas

Quartile : Q3, Sujet : HORTICULTURE

Abstract : Du fait des conditions tropicales humides, le contrôle des adventices est un poste important et permanent dans les dépenses d'un producteur de fruits aux Antilles. La pratique du désherbage chimique est à ce jour la plus économique, mais l'utilisation récurrente d'herbicides dans les vergers de la Martinique conduit à une érosion des sols et à une pollution des eaux. Pour pallier l'usage d'herbicides, nous avons testé l'association de volailles à un verger productif afin d'en contrôler l'enherbement. Matériel et méthodes. Le dispositif a été installé sur une parcelle de 700 m2 subdivisée en sept placettes de 100 m2. Deux placettes ont constitué les traitements témoins ; elles ont été fauchées à la débroussailleuse. Chacune des cinq autres placettes a été soumise au pâturage de 5 oies pendant une semaine, puis au pâturage de 20 poulets pendant la semaine suivante, puis laissée sans volailles pendant trois autres semaines. Trois cycles de telles rotations ont été observés. La production de biomasse par groupe botanique (poacées, cypéracées et autres) dans les placettes expérimentales a été mesurée chaque semaine pendant les trois cycles (4 mois). Une fois par mois l'indice de recouvrement par groupe botanique a été relevé. Résultats. La biomasse totale de la strate herbacée a diminué sur les placettes pâturées, ce qui a permis le contrôle biologique des adventices pendant quatre mois. La diversité floristique a diminué à cause de la sélection opérée par les volailles pour leur alimentation et le couvert s'est homogénéisé par l'augmentation du pourcentage de la biomasse des cypéracées dans la biomasse totale. Cette famille peu appétible pour les volailles s'est ainsi étendue sur toutes les placettes pâturées. Discussion. Le pâturage des volailles, des oies en particulier, s'est révélé être une méthode efficace pour la maîtrise de l'enherbement en verger. Cependant, dans le cas d'une forte proportion d'espèces non appétibles dans la strate herbacée, d'autres méthodes de désherbage devront être combinées. L'installation d'une couverture herbacée composée d'un mélange de plantes de couverture adaptées à l'association verger et volailles ainsi qu'une meilleure gestion de la rotation des animaux devront être envisagées pour optimiser cette technique. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Introduction. Because of the humid tropical conditions, weed control is an important and permanent job in the outlay of a fruit producer in the West Indies. The practice of chemical weed control is to date the cheapest, but the recurring use of herbicides in the orchards of Martinique leads to soil erosion and water pollution. To mitigate the use of herbicides, we tested the association of poultry with a productive orchard in order to control the weeds. Materials and methods. The system was installed on a plot of 700 m2 divided into seven plots of 100 m2. Two plots were the control treatments and were mowed with a brush cutter. Each of the other five plots was subjected to five geese grazing for a week, then to 20 chickens grazing during the following week, then the plot was left without poultry for three more weeks. Three cycles of such rotations were observed (4 months). Biomass production by botanical groups (Poaceae, Cyperaceae and others) in the experimental plots was measured each week for four months. A monthly index of recovery by botanical group was noted. Results. The total biomass of the herbaceous cover decreased on grazed plots, which allowed the biological control of weeds for four months. Species diversity decreased because of the selection made by poultry for food and cover was homogenized by the percentage increase in biomass of Cyperaceae in the total biomass. This group, the least palatable for poultry, thus flourished on all plots grazed. Discussion. Poultry grazing, particularly geese, proved to be a promising method for controlling weeds in orchards. However, in the case of a high proportion of unpalatable species in the herbaceous cover, other weed control methods should be combined. The installation of a grass cover composed of a mixture of cover crops adapted to the combination of orchard and poultry as well as better management of the animal rotation should be considered to optimize this technique. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Psidium guajava, Désherbage, Lutte intégrée, Lutte biologique, Méthode de lutte, Volaille, Oie, Verger, Plante pérenne, Mauvaise herbe vivace, Pâturage

Mots-clés géographiques Agrovoc : Martinique

Classification Agris : H60 - Weeds

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Lavigne Anaïs, FREDON (MTQ)
  • Dumbardon-Martial Eddy, FREDON (MTQ)
  • Lavigne Christian, CIRAD-PERSYST-UPR HortSys (MTQ)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/565882/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-26 ]