Agritrop
Home

Premiers résultats sur l'intensification écologique et démarche participative en zone cotonnière à l'ouest du Burkina Faso

Coulibaly Kalifa, Vall Eric, Autfray Patrice, Nacro Hassan Bismarck, Sedogo Michel Papaoba. 2012. Premiers résultats sur l'intensification écologique et démarche participative en zone cotonnière à l'ouest du Burkina Faso. Agronomie Africaine, 24 (2) : pp. 129-141.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_567336.pdf

Télécharger (1MB)

Titre anglais : First results of ecological intensification and participatory approach in the cotton zone of western Burkina Faso

Abstract : L'intensification écologique (IE) constitue une voie intéressante pour accroitre durablement la production agricole en substituant à des facteurs de productions industriels, des processus biologiques. La littérature nous enseigne que les légumineuses jouent un rôle important dans l'amélioration des systèmes de culture. Toutefois, leur intégration semble insuffisamment assurée dans les systèmes de culture à base de coton et céréales, à l'Ouest du Burkina Faso. La présente étude vise à comparer les performances agronomiques et économiques des systèmes intégrant des légumineuses annuelles en culture pure et en culture associée, dans le cadre d'une démarche d'expérimentation chez et par les paysans (ECPP). Au cours d'une campagne agricole (2011), nous avons utilisé les indicateurs économiques (temps de travaux, productivité de la terre et du travail) et agronomiques (rendement, valorisation fourragère, valorisation de l'espace) pour établir cette comparaison. Les résultats obtenus indiquent que les agriculteurs préfèrent le système de culture à base de niébé (24 paysans) par rapport à celui à base de mucuna (13 paysans). Les résultats montrent que la teneur en azote de la biomasse de mucuna en culture pure est la plus élevée. Cette légumineuse est suivie par l'association maïs-légumineuse, qui n'a pas occasionné de travail supplémentaire, par contre l'association a permis d'économiser près de 30 % de l'espace, et de diversifier les produits agricoles. L'étude a permis en outre de conclure que les cultures associées présentent un réel intérêt pour les agriculteurs engagés dans l'intensification agricole. Elles offrent l'opportunité de produire plus de biomasse par unité de surface, avec une qualité meilleure qu'en système de culture conventionnel. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Intensification, Système de culture, Plante de culture associée, Monoculture, Culture en mélange, Fertilité du sol, Légumineuse, Zea mays, Mucuna, Vigna unguiculata, Gossypium, Performance de culture, Analyse économique, Participation, approches participatives

Mots-clés géographiques Agrovoc : Burkina Faso

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
E16 - Production economics
P35 - Soil fertility

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Coulibaly Kalifa, CIRDES (BFA)
  • Vall Eric, CIRAD-ES-UMR SELMET (BFA)
  • Autfray Patrice, CIRAD-PERSYST-UPR SIA (LAO)
  • Nacro Hassan Bismarck, UPB (BFA)
  • Sedogo Michel Papaoba, INERA (BFA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/567336/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-25 ]