Agritrop
Home

Détection et caractérisation moléculaires rapides du virus de la peste porcine africaine et utilisation des reconstructions phylogénétiques pour reconstituer son histoire évolutive

Michaud Vincent. 2012. Détection et caractérisation moléculaires rapides du virus de la peste porcine africaine et utilisation des reconstructions phylogénétiques pour reconstituer son histoire évolutive. Montpellier : UM2, 252 p. Thèse de doctorat : Science chimique et biologique de la santé. Virologie : Université Montpellier 2

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_567540.pdf

Télécharger (3MB) | Preview

Titre anglais : Rapid molecular detection and characterization of African swine fever virus and use of phylogenetic reconstructions for evolutionary history inference

Encadrement : Albina, Emmanuel

Abstract : La Peste porcine africaine (PPA) est une maladie contagieuse spécifique du porc domestique due au seul arbovirus à ADN identifié à ce jour. Décrite pour la première fois en 1921 au Kenya, la maladie a ensuite diffusé dans de nombreuses régions du monde. Malgré l'isolement de nombreuses souches virales au cours du temps, peu d'études phylogénétiques ont été menées jusqu'ici pour comprendre les relations unissant ces isolats entre eux. Or, la caractérisation est essentielle à la traçabilité des souches et donc à la compréhension de l'épidémiologie de la maladie. De plus, les conditions climatiques et environnementales des principaux pays atteints rendent difficiles l'accès, le transport et la conservation de nouvelles souches. Dans cette thèse, un protocole de prélèvement et de conservation du sang a été développé, pour la détection et la caractérisation rapides des souches. Une étude phylogénétique approfondie a été réalisée en utilisant des données de séquences publiques et inédites de virus isolés depuis 1950. Les analyses ont porté sur les gènes B646L, CP204L et E183L. Les analyses phylogénétiques ont utilisé les méthodes de maximum de vraisemblance et d'inférence bayésienne, qui ont permis de proposer une nouvelle nomenclature virale en 35 clusters différents. De plus, une datation des origines du virus a été menée, après avoir éliminé les biais d'analyse dus à une pression de sélection positive et/ou aux recombinaisons. L'horloge moléculaire a permis de déterminer que l'ancêtre commun le plus proche des souches contemporaines (TMRCA) se situait au début du 18ème siècle. (Présentation de l'éditeur)

Mots-clés Agrovoc : Peste porcine africaine, Virus peste porcine africaine, Diagnostic, Phylogénie, Évolution, Classification, Nomenclature, Biologie moléculaire, Génétique moléculaire, Prélèvement sanguin, Conservation biologique, Porcin

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar, Monde

Classification Agris : L73 - Animal diseases

Axe stratégique Cirad : Axe 4 (2005-2013) - Santé animale et maladies émergentes

Auteurs et affiliations

  • Michaud Vincent, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/567540/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]