Agritrop
Home

Quelles agricultures face aux défis des transitions africaines ? Le small-scale versus large-scale en débat

Losch Bruno, Freguin-Gresh Sandrine. 2013. Quelles agricultures face aux défis des transitions africaines ? Le small-scale versus large-scale en débat. Cahiers Agricultures, 22 (1) : pp. 10-15.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_567660.pdf

Télécharger (152kB) | Preview

Titre anglais : Which agricultural choices to meet transformation challenges in Africa? Debating small-scale versus large-scale

Quartile : Q3, Sujet : AGRICULTURE, MULTIDISCIPLINARY / Quartile : Q4, Sujet : AGRONOMY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : La récente crise des prix des matières premières agricoles a été utilisée par certains investisseurs publics ou privés pour justifier la course aux terres en Afrique sub-saharienne. Elle a simultanément relancé le débat sur les modèles de développement agricole et remis en avant l'opposition entre small-scale et large-scale farming. Après avoir rappelé un contexte où les discussions sont compliquées par les effets d'annonce et l'estimation très imprécise de l'ampleur de cette course aux terres, l'article propose une clarification du débat sur les enjeux des modèles agricoles. Les agricultures familiales sont la forme d'agriculture dominante dans le monde et leur diversité exprime un " continuum " de situations qui illustre les réalités des systèmes agraires et des marchés. Leur permanence s'explique par leurs atouts face à l'agriculture d'entreprise et l'histoire agricole mondiale a montré leur remarquable capacité d'innovation, largement déterminée par les conditions de l'environnement économique et institutionnel. En Afrique, la faiblesse des moyens techniques et financiers des agriculteurs et leur pauvreté constituent de lourds handicaps exacerbés par un environnement peu favorable. Pourtant, contrairement aux mirages de l'agriculture d'entreprise à grande échelle qui pourrait apparaître comme une solution facile, ce sont les agricultures familiales, qui concernent le plus grand nombre, qui doivent être soutenues. Ce choix constitue une réponse appropriée à la faible diversification des économies africaines et au poids considérable des emplois agricoles dans leur structure d'activité. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : The recent food price crisis has been used by public and private investors to justify land grabbing in sub-Saharan Africa. At the same time, it has reopened the debate on agricultural development models and drawn attention to the differences between small-scale and large-scale farming. After reviewing the public debate around these issues — one that has featured many sensationalist announcements about land grabbing, but very little concrete evidence about the scope and magnitude of this phenomenon— this paper offers new insights into the debate about the advantages and disadvantages of different agricultural development models. Family farms are the dominant type of agriculture worldwide, and their diversity expresses a " continuum " of stages that reflects the shape of agrarian systems and markets. The resilience of family farms can be explained by their many advantages when compared to large-scale corporate farms, and agricultural history has shown their outstanding capacity for innovation, largely determined by economic and institutional conditions. In Africa, where most family farmers are poor, the lack of technical and financial assets, exacerbated by adverse environmental conditions, is the source of strong constraints that inhibit productivity growth in the small-scale farming sector. In such a context, large-scale corporate agriculture might appear to be an attractive alternative, but abandonment of family farms is not a feasible option. Continuing support of family farms, at least for the foreseeable future, is dictated by the structure of African economies, most of which are characterized by a lack of economic diversification and the considerable weight of agriculture in the labor force. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Politique de développement, Développement agricole, Système d'exploitation agricole, Structure agricole, Exploitation agricole familiale, Adaptation, Changement structurel, Démographie, Emploi, Analyse économique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique au sud du Sahara

Classification Agris : E14 - Development economics and policies
E80 - Home economics and crafts
E90 - Agrarian structure

Champ stratégique Cirad : Axe 5 (2005-2013) - Politiques publiques, pauvreté et inégalités

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/567660/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-25 ]