Agritrop
Home

Dynamiques foncières, investissements et modèles de production pour l'irrigation en Afrique de l'Ouest : logiques financières contre cohérences sociales ?

Bélières Jean-François, Jamin Jean-Yves, Seck Sidy Mohamed, Tonneau Jean-Philippe, Adamczewski Amandine, Le Gal Pierre-Yves. 2013. Dynamiques foncières, investissements et modèles de production pour l'irrigation en Afrique de l'Ouest : logiques financières contre cohérences sociales ?. Cahiers Agricultures, 22 (1) : pp. 61-66.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_567668.pdf

Télécharger (262kB) | Preview

Titre anglais : Land dynamics, investments and production models in the West African irrigated sector: Financial rationale against social coherence?

Quartile : Q3, Sujet : AGRICULTURE, MULTIDISCIPLINARY / Quartile : Q4, Sujet : AGRONOMY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Le delta du fleuve Sénégal et l'Office du Niger au Mali disposent encore d'un potentiel important de terres aménageables qui attire des investisseurs privés, notamment depuis 2008. Après avoir soutenu le développement de l'agriculture familiale pour la mise en valeur des périmètres irrigués, les pouvoirs publics donnent aujourd'hui la priorité à l'installation d'entreprises privées en leur attribuant des terres à aménager. Cet article propose un cadre analytique décrivant les liens entre statut foncier et dynamiques d'aménagement, appliqué aux deux cas étudiés. Ceux-ci diffèrent par le rôle joué par l'État dans la gestion du foncier, toujours très présent à l'Office du Niger, transféré aux collectivités locales au Sénégal. L'analyse comparée des deux cas montre que le statut foncier, en lien avec les politiques de crédit et les choix techniques réalisés, explique en partie les difficultés de l'agriculture familiale. L'allocation de terres à des compagnies privées est cependant trop récente pour que l'on puisse évaluer sa réelle contribution au développement de l'agriculture irriguée dans ces régions. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : The Senegal River delta and the Office du Niger in Mali still have land to be developed for irrigated agriculture. Both have attracted private investors since the rise of food prices on global markets in 2008. After supporting family farming in cultivating irrigation schemes, governments nowadays favor the implementation of private companies by allocating them land to be developed. This paper proposes a conceptual framework linking land tenure with dynamics of irrigation development and applies it to both cases, where the State plays contrasted roles in terms of land management. While the Malian State still controls land allocation in the Office du Niger, the Senegalese government has transferred control to local communities. Comparing the two cases shows that land tenure, in relation with credit policies and selected technical options, partly explains the difficulties faced by family agriculture. However, the process of allocating land to private companies in these same areas is too recent to evaluate how it can contribute to the development of irrigation agriculture. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Investissement privé, Périmètre irrigué, Développement agricole, Gestion foncière, Utilisation des terres, Entreprise privée, Exploitation agricole familiale

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique occidentale, Mali, Fleuve Sénégal

Classification Agris : E11 - Land economics and policies
E13 - Investment, finance and credit
E80 - Home economics, industries and crafts
F06 - Irrigation

Champ stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/567668/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-28 ]