Agritrop
Home

Etudes sur la Fièvre de la Vallée du Rift à Madagascar : comprendre les mécanismes de persistance et diffusions du virus

Rakotoharinome Vincent Michel, Olive Marie-Marie, Ravaomanana Julie, Rakotondravao René, Andriamanampy Nomena, Rasolofoniaina Jonia, Rafisandrantantsoa Jean-Théophile, Nepomichene Thiery Nirina Jean Jose, Andrianaivolambo Lala, Ratsimandresy Nasolo, Roger Matthieu, Maquart Marianne, Elissa Nohal, Héraud Jean Michel, Cardinale Eric. 2011. Etudes sur la Fièvre de la Vallée du Rift à Madagascar : comprendre les mécanismes de persistance et diffusions du virus. In : Circulation des zoonoses et des parasitoses dans l'océan indien. Colloque Conjoint Parasitologie-Célébration Vet 2011, 9-11/11/2011 : résumés des communications. Académie malgache. Antananarivo : Académie malgache, Résumé, p. 4. Colloque Conjoint Parasitologie-Célébration Vet 2011, Antananarive, Madagascar, 9 November 2011/11 November 2011.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_567896.pdf

Télécharger (56kB) | Preview

Abstract : Introduction : A Madagascar, les premières épidémies et épizooties de Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) ont été rapportées en 1990-1991. A la suite des épidémies et épizooties de FVR en Afrique de l'Est en 2006-2007, la FVR a été détectée dans les îles du sud ouest de l'Océan Indien (Union des Comores, Madagascar) en 2007 et 2008. A Madagascar, le premier cas humain a été détecté en Janvier 2008 suivi de nombreux cas humains et animaux jusqu'en mars 2009. Des études rétrospectives ont montré que le VFVR avait largement circulé dans le pays depuis 2007. Au cours d'une épidémie, des moustiques ont été collectés autour des cas et des pools de femelles non gorgées composées d'Anopheles coustani, Anopheles squamosus/cydippis et Culex antennatus ont été trouvé infectés par le VFVR, suggérant que ces espèces auraient pu jouer un rôle dans la transmission du virus. Les analyses phylogénétiques des souches ayant circulé lors des épisodes de 2008-2009 ont montré que le virus était génétiquement proche de celui ayant circulé en 2006-2007 au Kenya suggérant une nouvelle introduction du virus à Madagascar depuis l'Afrique de l'Est. Les mécanismes d'introduction, de maintenance et de diffusion du VFVR à Madagascar restent à élucider. Pour une meilleure compréhension de ces mécanismes, plusieurs études ont été mises en place dans le cadre du programme de coopération scientifique sur les maladies émergentes dans l'Océan Indien (OI) : le PCSMAE AnimalRisk avec pour objectifs (i) détecter une circulation à bas-bruit du VFVR, (ii) déterminer les espèces de moustiques pouvant être impliquées dans cette circulation à bas-bruit, (iii) déterminer si le virus circulant actuellement est génétiquement similaire à celui circulant en 2008-2009 et enfin (iv) identifier des facteurs de risque et les mécanismes associés à cette circulation et à la dissémination de VRFV à Madagascar, (v) étudier les flux de ruminant à l'intérieur du pays et entre les îles du sud ouest de l'OI Méthodes : Un troupeau sentinelle a été mis en place dans deux zones agro-écologiques différentes à Tuléar (Sud) et Mampikony (Nord-Ouest). Cent cinquante zébus (60 à Mampikony et 90 à Tulear) âgés de 6 mois à 13 mois au début de l'étude ont été identifiés et prélevés mensuellement. Les prélèvements de sérums ont été testés pour une recherche en Immunoglobuline (Ig) M et Ig G dirigées contre le VFVR par ELISA sandwich et ELISA indirect respectivement. Des captures entomologiques ont été organisées dans les sites d'étude en mai et septembre 2010 et mars 2011 pour Tuléar ainsi qu'en avril 2010 et avril 2011 à Mampikony. Enfin une étude sur les flux commerciaux de ruminants dans le pays et entre les îles de l'OI a été menée. Résultats : Durant la période d'étude 53 animaux ont été détectés positifs en IgM dirigées contre le VFVR, traduisant une circulation récente du VFVR. Le nombre d'animaux positif en IgM est plus élevé à Tuléar qu'à Mampikony (respectivement 38 et 15 animaux). Le pic de nouveaux individus en contact avec le VFVR est situé en janvier 2011. La détection du VFVR par RT-PCR dans les sérums récoltés est en cours. Les enquêtes menées dans les ports situés au nord et au nord ouest de Madagascar ne nous ont pas permises d'identifier des importations illicites d'animaux vivants ou denrées alimentaires d'origine animale (DAOA) depuis l'Afrique de l'Est ou l'Archipel des Comores. En revanche, nos enquêtes nous ont permis de déterminer que des exportations de bovins avaient eu lieu depuis le port de Manjunga à destinations des Comores. L'étude sur les flux de bovins dans le pays, nous a permis de déterminer et quantifier les flux d'animaux entrant et sortant des marchés à zébus d'Ambalavao, Ihosy et Ampanotonkana et les flux entrant à Antananarivo. Au total, 10 849 moustiques dont 5 genres et 31 espèces à Mampikony et 5 706 moustiques dont 4 genres et 16 espèces à Tuléar ont été identifiés. En 2010, les vecteurs potentiels (seules les trois espèces citées plus haut sont concernées)

Classification Agris : L73 - Animal diseases
L72 - Pests of animals
E70 - Trade, marketing and distribution

Auteurs et affiliations

  • Rakotoharinome Vincent Michel, Ministère de l'agriculture (Madagascar) (MDG)
  • Olive Marie-Marie, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (REU)
  • Ravaomanana Julie, CENDRADERU (MDG)
  • Rakotondravao René, CENDRADERU (MDG)
  • Andriamanampy Nomena, DSV (MDG)
  • Rasolofoniaina Jonia, DSV (MDG)
  • Rafisandrantantsoa Jean-Théophile, Institut Pasteur de Madagascar (MDG)
  • Nepomichene Thiery Nirina Jean Jose, Institut Pasteur de Madagascar (MDG)
  • Andrianaivolambo Lala, Institut Pasteur de Madagascar (MDG)
  • Ratsimandresy Nasolo, DSV (MDG)
  • Roger Matthieu, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (REU)
  • Maquart Marianne, CRVOI (REU)
  • Elissa Nohal, Institut Pasteur de Madagascar (MDG)
  • Héraud Jean Michel, Institut Pasteur de Madagascar (MDG)
  • Cardinale Eric, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (REU) ORCID: 0000-0002-3434-3541

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/567896/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]