Agritrop
Home

Evaluation de la résistance à Phytophthora palmivora et P. Capsici des 186 clones de la "core collection" du groupe génétique "Guiana"

Lachenaud Philippe, Rossi Vivien, Thévenin Jean-Marc, Ducamp Michel, Doare Fabien, Condina Virgile, Herail Claude, Dedieu Frédéric. 2012. Evaluation de la résistance à Phytophthora palmivora et P. Capsici des 186 clones de la "core collection" du groupe génétique "Guiana". In : 17th Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère : Résumés = 17th International Cocoa Research Conference ; 17th Conferencia Internacional De Investigaçao Sobre 0 Cacau ; 17th Conferencia International de Investigacion en Cacao. Lagos : Alliance des Pays Producteurs de Cacao, Résumé, 07-07. Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 17, Yaoundé, Cameroun, 15 October 2012/20 October 2012.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_568043.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Abstract : La pourriture brune des cabosses, causée par des Straménopyles du genre Phytophthora, provoque d'importantes pertes de production dans toutes les zones cacaoyères. Pour réduire l'impact de ces bio-agresseurs, la lutte génétique utilisant des variétés résistantes est privilégiée; dans ce but, les sélectionneurs recherchent des sources de résistance, particulièrement chez les cacaoyers spontanés. Des prospections ont ainsi été réalisées dans les populations naturelles de cacaoyers du sud-est de la Guyane française entre 1985 et 1995 et ont permis de collecter un abondant matériel végétal appartenant à un groupe génétique particulier, le groupe "Guiana". Une "core collection" a ensuite été établie ex situ par le Cirad à Sinnamary (Guyane). A la suite de nombreux travaux ponctuels ayant montré l'intérêt potentiel de ce groupe génétique comme nouvelle source de résistance aux Phytophthora (megakarya et palmtvora), nous présentons ici les résultats d'une étude globale d'évaluation de la résistance des 186 clones de la "core collection" du groupe "Guiana" vis-à-vis de deux souches guyanaises des espèces P. palmivora (souche GY 27) et P. capsici (souche Reg 2-6). Cette étude, menée en Guyane de 2008 à 2011, utilisant une méthodologie performante (dix séries de tests sur disques de feuilles et un test statistique adapté à la nature ordinale des données élémentaires), confirme que le groupe génétique "Guiana" constitue bien une importante source de résistance à P. palmivora. Cinquante neuf clones se montrent aussi résistants que le témoin de résistance Scavina 6, tandis que certains (9) sont statistiquement plus résistants. Concernant P. capsici, la souche locale Reg 2-6, prélevée vers Régina dans les reliques des vieilles plantations du XVIIIème siècle, se révèle particulièrement virulente: le témoin Scavina 6, pourtant référence internationale en matière de résistance aux Phytophthora, n'y est pas résistant, tout comme les autres témoins de résistance de l'étude, et seuls quelques clones "Guiana" le sont. Néanmoins, vis-à-vis de cette souche, des dizaines de clones "Guiana" se révèlent statistiquement plus résistants que Scavina 6, montrant ainsi l'intérêt du groupe contre des souches "normalement" virulentes de P. capsici . En complément, une vingtaine de clones parmi les plus résistan à P. palmivora (et parfois aussi à P. capsici) ont été transférés au Cirad à Montpellier (France) où 15 ont pu être testés vis-à-vis de deux souches agressives de P. megakarya, NS269, du Cameroun, et NGR20, du Nigeria et en présence de 4 témoins, dont Scavina 6. Les tests montrent que 9 clones sur les 15 ont un niveau de résistance supérieur à Scavina 6, confirmant des résultats antérieurs sur la valeur du groupe génétique Guiana comme source de résistance à P. megakarya. Ainsi, parmi les clones du groupe Guiana plus résistants que Scavina 6, en particulier à P. palmivora et à P. megakarya, certains, présentant par aillems d'autres qualités notables, pourraient être intégrés dans de nombreux programmes d'amélioration génétique du cacaoyer. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Lachenaud Philippe, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (GUF)
  • Rossi Vivien, CIRAD-ES-UMR Ecofog (GUF) ORCID: 0000-0001-5458-1523
  • Thévenin Jean-Marc, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (GUF)
  • Ducamp Michel, CIRAD-BIOS-UMR BGPI (FRA)
  • Doare Fabien, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (GUF)
  • Condina Virgile, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (GUF)
  • Herail Claude, CIRAD-BIOS-UMR BGPI (FRA)
  • Dedieu Frédéric, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/568043/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-09 ]